Fabrice Landreau : “Pourquoi je quitterais Grenoble ?”

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Non, Fabrice Landreau ne devrait pas partir. Oui, il a réellement réussi à ancrer le FC Grenoble en Top 14. Le directeur sportif du club revient sur l'année écoulée et affirme son intention de rester au FCG pour consolider son action.

Par France 3 Alpes avec AFP

Pour sa cinquième saison au FC Grenoble, le directeur sportif Fabrice Landreau est en passe de réussir son pari. Il souhaitait ancrer le club en Top 14, grâce à un système qui visait à responsabiliser un effectif sans star, mais soudé.

Aujourd'hui huitième au classement, le FCG se situe "à une période charnière de son développement", estime son directeur sportif. "C'est une saison compliquée, la plus dure qu'il nous ait été donné de jouer", analyse Landreau, en poste depuis 2009. 

L'ancien talonneur du XV de France, artisan du titre de champion de France de Pro D2 en 2012 a appliqué une philosophie basée sur l'implication libre de chacun dans le collectif. "Mon rôle, c'est d'être un facilitateur, de mettre mes joueurs dans de bonnes conditions et d'insuffler le bon état d'esprit. Je reste persuadé qu'avec ou sans entraîneur, une équipe fonctionne si les joueurs se sont approprié le projet". 

"Nous cherchons des joueurs, mais aussi des hommes qui ont de l'appétit et l'envie de s'investir", insiste-t-il. Le club a ainsi pris l'habitude d'accueillir pendant plusieurs jours chacun des joueurs visés dans ses structures pour lui présenter son projet sportif et jauger son envie de s'y impliquer.

Fourmillant d'idées, Landreau est réputé pour son sens du détail et de l'observation. En compagnie des autres membres de l'encadrement, cet adepte de l'analyse vidéo aime par exemple se rendre dans l'hémisphère sud, pour s'imprégner du fonctionnement des équipes du Super 15.

"Pourquoi je quitterais Grenoble?"


Depuis son arrivée à Grenoble, trois préparateurs physiques à plein temps ont aussi intégré l'encadrement, actuellement l'un des plus élargis du Top 14. Des techniciens spécialisés dans des phases de jeu très précises, comme la défense ou l'animation offensive, ont également été recrutés pour le Top 14. "C'est une idée forte de Fabrice. Il est rigoureux et ne laisse rien au hasard", précise Marc Chérèque, le président du FCG, qui s'est assuré les services de Landreau jusqu'en 2015.

Sa réussite attise en tous cas les rumeurs de départ vers des clubs plus cotés, notamment Clermont qu'il affronte samedi pour la 6e journée de Top 14. "Surpris" de ces bruits de couloirs, le technicien rétorque qu'il "n'a jamais été contacté par les dirigeants de Clermont", en recherche d'un remplaçant à Vern Cotter, partant en juin 2014. "Je ne vois pas pourquoi je quitterais Grenoble", conclut-il sobrement, avec sans doute en tête de nouveaux horizons pour son équipe.

Sur le même sujet

Les + Lus