• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le fauchage par aspiration pour lutter contre l'ambroisie, en Isère

C'est l'ennemi des allergiques et des agriculteurs et pour tenter d'en venir à bout, une nouvelle technique est actuellement expérimentée dans le nord du département de l'Isère : le fauchage de l'ambroisie par aspiration.

Par France 3 Alpes

L'engin a tout de ces épareuses que l'on voit habituellement faucher les talus. Mais celui-ci se focalise sur l'ambroisie : il l'aspire puis la broie. Pourtant à l'automne, la floraison étant passée, l'ambroisie est inoffensive. Mais ses centaines de graines n'attendent que le printemps pour germer et accritre encore la densité de pieds au mètre carré de cette "mauvaise herbe".

Le fauchage par aspiration va donc permettre d'éviter la prolifération mais pas de quoi parler de méthode miracle ou d'éradication proche. La plante est armée pour survivre : ses graines peuvent végéter dans le sol pendant près de 40 ans.

DMCloud:115229
ambroisie



les chiffres de l'ambroisie

Avec 300.000 personnes allergiques à l'ambroisie, la région Rhône-Alpes est l'une des plus infestées.
En 2012, entre les consultations chez le médecin et les médicaments, l'allergie à l'ambroisie aurait coûté 12 à 16 millions d'euros à la sécurité sociale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un fan d'Harry Potter

Les + Lus