Cet article date de plus de 6 ans

Fermeture du tunnel du Chambon : de lourdes conséquences économiques pour le tourisme

Entre Isère et Hautes-Alpes, depuis la fermeture du tunnel du Chambon, les habitants commencent à trouver le temps très long. Les communes de part et d'autre sont coupées du monde et le tissu économique local en ressent durement les conséquences.
Des villages déserts
Des villages déserts
Reportage. Pour un jeudi de l'Ascension, c'est du jamais vu dans l'hôtel restaurant de David, les fourneaux sont coupés, faute de clients...la salle qui accueille en général plus de 40 couverts à midi est vide.Deux chambres seulement sont louées, soit 10 fois moins que d'habitude. Depuis la fermeture du tunnel du Chambon les annulations se succèdent.

Habituellement 2500 voitures passent chaque  jour en basse saison sur cette route. Depuis sa fermeture, Villard- d'Arene et sa région sont presque coupées du monde. Une calamité économique pour ce secteur qui vit du tourisme. Certains établissements affichent des baisses de 80% de leur chiffre d'affaires.

Du côté de l'Oisans et de la Romanche aussi, on s'inquiète de ne plus voir venir les touristes du sud. A eux seuls les italiens représentent jusqu'à un quart de la clientèle des grandes stations voisines. Les moteurs de l'économie locale s'attendent à une baisse de régime.

Reportage de Cédric Picaud & Didier Albrand
durée de la vidéo: 02 min 15
Les suites de la route coupée à La Grave


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon routes économie