Football. "On vit des moments extraordinaires" : Rumilly-Vallières veut continuer à rêver en 8e de la Coupe de France

Rencontre 100 % Auvergne-Rhône-Alpes ce mercredi après-midi en Haute-Savoie pour les huitièmes de finale de la Coupe de France de football. Le club de Rumilly-Vallières (N2) reçoit les Auvergnats du Puy-en-Velay (N2) à 16h45. Une rencontre historique pour les joueurs haut-savoyards.

Les joueurs du GFA Rumilly-Vallières lors de leur victoire en seizièmes de finale de la coupe de France face à Annecy.
Les joueurs du GFA Rumilly-Vallières lors de leur victoire en seizièmes de finale de la coupe de France face à Annecy. © PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

"On est à fond, c'est tellement une belle expérience". A quelques heures de son huitième de finale de Coupe de France face au Puy Foot 43 Auvergne, Bernard Vellut, le co-président du GFA Rumilly-Vallières, est tout sourire. "On vit quelque chose de phénoménal, les joueurs vont s'en souvenir toute leur vie".

Car pour le club haut-savoyard, la performance est historique. Le GFA n'a jamais atteint ce niveau de la compétition. Un rêve pour un club amateur. Dans l'effectif, seuls quelques joueurs sont sous contrats fédéraux, les autres sont coachs sportifs, kinés, électriciens ou salariés dans des entreprises de la région.
 


Entraînements à 6h du matin et jours de congés pour se préparer

Depuis le mois d'octobre et le deuxième confinement, leur championnat de Nationale 2 est à l'arrêt. Malgré tout, il faut garder le rythme pour être au rendez-vous de cette compétition à part qu'est la Coupe de France. Avant leurs seizièmes de finale face à Annecy, les joueurs s'entraînaient à 6h du matin avant de partir au travail, faute de dérogation au couvre-feu de 18h. Cette fois, ils ont pu reprendre les entraînements en soirée.

"Ils ont des patrons conciliants qui leur ont donné des jours de congés pour pouvoir se préparer. Tout Rumilly les soutient", se félicite Bernard Vellut.

"On ne va pas se plaindre, nous on continue à jouer, quand tant d'autres clubs ne peuvent plus. Il faut savoir apprécier", commente le co-président du GFA Rumilly-Vallières. 
 


Match à huis clos

Le match aura lieu à domicile mais à huis clos. Pas la peine d'essayer de vous rendre au stade des Grangettes, la préfecture a mis en place un dispositif de sécurité pour empêcher les spectateurs d'approcher et de se masser derrière les grilles. 

"Bien sûr, les joueurs vont faire leur entrée sur la pelouse devant une cinquantaine de personnes... Ce ne sera pas aussi impressionnant qu'avec 3000 spectacteurs", regrette le dirigeant haut-savoyard. Et moins notable aussi pour les caisses du club, amputées de près de 25 000 euros de recettes, entre les entrées et la buvette, pour une rencontre de ce niveau.
 


Tests PCR à répétition

Pour l'effectif, il a fallu également se soumettre à de nombreux tests PCR. "On ne voulait prendre aucun risque", explique Bernard Vellut. Tout le monde a donc été testé chaque jour depuis vendredi (sauf ce week-end de Pâques). "Cela implique une intendance aussi pour le club, et pour les joueurs qui habitent à plusieurs dizaines de kilomètres de Rumilly". Mais "on vit des moments extraordinaires", relativise le dirigeant.

Consolation, depuis son accès aux trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France, le club reçoit des dotations de la Fédération française de football : 172 500 € pour sa qualification en huitièmes de finale.

 

Coupe de France - 8e de finale L’entraîneur de notre équipe fanion, Fatsah Amghar, a déterminé un groupe de 21 joueurs...

Publiée par GFA Rumilly Vallieres sur Mardi 6 avril 2021


Duel de Nationale 2

"Les joueurs vont toucher une prime", quel que soit le résultat, assure Bernard Vellut.

Car sur le plan sportif, les haut-savoyards auront fort à faire face au Puy Foot 43 Auvergne, invaincu en N2 sur les deux mois qu'a duré la compétition (quatre victoires et quatre matches nuls), avant son arrêt en raison de la crise sanitaire. 

Au tour précédent, les joueurs du Puy-en-Velay ont battu un gros morceau, le FC Lorient, club de Ligue 1.

 

#CoupeDeFrance 🏆 ▶ Le groupe pour affronter GFA Rumilly Vallieres à 16h45 au stade des Grangettes 1, à #Rumilly ✅ Match...

Publiée par Le Puy Foot 43 Auvergne sur Mardi 6 avril 2021


Le Puy tombeur de Lorient

"Ca va être un match très serré avec deux équipes de même niveau. Ça se jouera vraiment dans les détails", estime de son côté Roland Vieira, entraîneur du Puy Foot 43, qui se désole de ne pouvoir aligner son équipe-type. "L’effectif, c’est un peu le point négatif. On a pas mal d’absents qui sont importants pour l’équipe. On a joué de malchance", indique-t-il.

Le match est à suivre en direct "live texte" sur la page Facebook et le compte Instagram du club.

Les équipes de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront un résumé de la rencontre dès ce soir à 19h dans votre journal régional.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport coupe de france