Cet article date de plus de 5 ans

François Barrière, conseiller municipal de l'opposition de Clermont mis en examen pour viol

Après une garde à vue prolongée, François Barrière, conseiller municipal (Les Républicains) de Clermont-Ferrand, a été mis en examen pour viol samedi. Il est depuis placé sous contrôle judiciaire.

Membre du parti Les Républicains, François Barrière, 40 ans, est l'un des conseillers municipaux de l'opposition de Clermont-Ferrand.
Membre du parti Les Républicains, François Barrière, 40 ans, est l'un des conseillers municipaux de l'opposition de Clermont-Ferrand. © France 3 Auvergne
Ils se voyaient régulièrement en adultes consentants depuis deux mois. Selon la victime présumée qu'il avait rencontrée sur un site internet, François Barrière, 40 ans, conseiller municipal d'opposition à la ville de Clermont-Ferrand, lui aurait imposé des relations sexuelles non consenties, mercredi soir après une dispute.
Cette femme, âgée d'une quarantaine d'années, a aussitôt porté plainte.

L'élu nie les faits

Selon son avocat, Maître Jean-François Canis, l'élu clermontois ne reconnaît pas les faits et nie toute relation sexuelle imposée.
François Barrière a interdiction d'entrer en contact avec la victime présumée. Une enquête a été ouverte. Un juge d'instruction sera désigné dans les prochains jours.

durée de la vidéo: 01 min 44
Mise en examen de François Barrière, conseiller municipal de l'opposition à la ville de Clermont-Ferrand

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société