Cet article date de plus de 8 ans

Gaymard, Dord, Accoyer, Sans Nicolas et Carignon dans le staff de l'UMP

Nouvelle série de nominations à l'UMP. Elle vise à satisfaire les motions en lice lors du congrès de novembre et à continuer de maintenir l'équilibre entre les soutiens de Jean-François Copé et de François Fillon. On retrouve trois politiques des Pays de Savoie et deux de l'Isère.
© AFP
20 vice-présidents et 12 secrétaires généraux adjoints, l'organigramme de l'UMP s'est enrichi dimanche 3 février avec une pluie de nominations annoncée sur le site internet du parti.

Aux huit vice-présidents, quatre copéistes et quatre fillonistes, nommés le 15 janvier dernier, s'ajoutent 12 nouveaux noms, parmi lesquels le Savoyard Hervé Gaymard (pro-Fillon).

Fabien de Sans Nicolas, conseiller régional Rhône-Alpes et conseiller municipal de Grenoble, a été désigné sur le contingent de François Fillon parmi les secrétaires généraux adjoints de l'UMP. Dans cette "armée mexicaine", on trouve aussi le filloniste Dominique Dord. Ancien trésorier de l'UMP, le député-maire d'Aix-les-Bains avait démissionné en pleine crise du parti, en livrant un violent réquisitoire contre Jean-François Copé, qu'il accusait d'"utilisation abusive" des moyens du parti durant la campagne.

Une bonne partie des ténors de l'UMP se retrouvent au sein d'un comité politique de 34 membres, qui se réunira tous les mardis matin. Le député Haut-Savoyard Bernard Accoyer en fait partie.
 
Enfin, l'UMP a aussi composé une nouvelle commission d'investiture avec notamment Alain Carignon, actuel secrétaire général adjoint de l'association nationale des amis de Nicolas Sarkozy. L'ancien maire de Grenoble participera aux investitures pour les élections législatives, sénatoriales, régionales et pour les villes de plus de 30 000 habitants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique