• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble, le FCG s'impose au pied face à Bordeaux-Bègles

Valentin Courrent - FCG / © AFP
Valentin Courrent - FCG / © AFP

Grenoble a empoché dimanche 8 septembre son 3e succès de la saison en Top 14 en battant Bordeaux-Bègles dans son antre de Lesdiguières (21-14) après un match pauvre en jeu et disputé sous une pluie diluvienne.

Par France 3 Alpes avec AFP

Cette victoire étriquée permet au FCG, qui compte désormais 12 points, de se replacer dans le ventre mou du championnat, mais aussi de rester invaincu à domicile. Pour Bordeaux-Bègles, qui sortait d'un revers concédé mercredi sur ses terres face à Montpellier (36-29), il s'agit de la troisième défaite en cinq journées disputées. Grâce au point de bonus défensif décroché en Isère, les Bordelais pointent désormais derrière leur adversaire du jour avec 10 points.

Grenoble débutait la rencontre avec la même formation qui a battu les champions d'Europe toulonnais il y a une semaine, à l'exception du trois-quarts centre Geoffroy Messina, qui remplaçait Nigel Hunt, blessé à la main. Handicapé par les blessures (Avei, Clarkin, Adams ou encore Reihana), Bordeaux-Bègles se présentait à Grenoble sans son buteur et meilleur marqueur du championnat Pierre Bernard (73 points), laissé au repos.

Le premier acte était des plus poussifs de part et d'autre et se résumait à un bien terne duel de buteurs, Emmanuel Saubusse (20 et 29) répondant à Valentin Courrent (9, 16 et 27). Trois petits points séparaient les deux formations à la fin de la première période.

Grenoble était cueilli à froid par l'UBB au retour des vestiaires. Charles Brousse récupérait un ballon mal négocié au sol par Mathieu Nicolas et aplatissait, mais Saubusse ne transformait pas. Les affaires grenobloises ne s'arrangeaient pas avec l'exclusion temporaire d'Edwards après un plaquage haut.

Le FCG souffrait pour la première fois en mêlée mais Bordeaux ne parvenait pas à transpercer la défense grenobloise, qui pouvait respirer grâce à deux pénalités réussie de Julien Caminati des 60 mètres.

La fin de match était à la faveur de Bordeaux, qui poussait, mais Grenoble ne rompait pas, accentuant même son avance par Courrent.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Compte-rendu Grenoble/Bordeaux-Bègles

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une station de recherche sur la foudre à Saint-Privat-d'Allier (43)

Les + Lus