Cet article date de plus de 7 ans

Grenoble participe aux recherches sur le cerveau lors d'un coma

Le cerveau est le siège des émotions et de l'intelligence. Plongés dans le coma, 17 patients ont permis à des scientifiques de plusieurs disciplines de constater que les différents réseaux d'un cerveau se réorganisent. 

Le coma s'accompagne d'une profonde réorganisation des réseaux cérébraux qui structurent le cerveau. C'est la découverte réalisée par une équipe scientifique pluridisciplinaire, associant le CNRS de Strasbourg, l'Inserm et les universités de Grenoble et de Cambridge (Royaume-Uni).

Ces travaux constituent une avancée dans la compréhension du fonctionnement de notre matière grise. C'est aussi un pas en avant pour mieux évaluer le pronostic vital des patients tombés dans le coma, notamment après un arrêt cardio-respiratoire.

Globalement le cerveau semble "résister" aux traumatismes en réorganisant les régions qui sont encore les plus connectées.


Les chercheurs à l'origine de ces recherches ont pour objectif de suivre l'activité cérébrale des personnes sorties du coma afin d'élargir leur champ d'investigation à d'autres pathologies.

Pour en savoir plus sur les recherches qui concernent le cerveau, sachez qu'une semaine du cerveau est organisée en mars avec notamment pas mal de conférences sur le sujet à Grenoble.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
recherche