Le “Grenoble Street Art Fest” investit les rues

© photo Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
© photo Grégory Lespinasse / France 3 Alpes

C'est une première à Grenoble. Le "Grenoble Street Art Fest" est aussi l'un des seuls en Europe à exposer le street art dans la globalité de ses disciplines. Fresques, expositions, collages, pochoirs, photos... 10 jours pour en prendre plein les yeux. 

Par France 3 Alpes

Fresques monumentales, collages, pochoirs, sculptures urbaines, installations, photographie, œuvres sur toile, œuvres numériques, anamorphoses... telles sont les formes différentes qui toutes entrent dans le riche street art.

Reportage Grégory Lespinasse, Dominique Semet, Azedine Kebabti :
La première édition du Grenoble street art Fest
Intervenants : Jérôme Catz, organisateur Grenoble Street Art Fest; Mr. Wany, graffeur italien



Chaque jour le festival prévoit des événements... Des démonstrations en live bien sûr, dévoilement de fresques, des vernissages d'expositions... Mais aussi des visites guidées pour appuyer l'aspect pédagogique et didactique du festival. 



Grenoble a été un terrain fertile pour le street art français, dès ses débuts. Le mouvement Vandal notamment, a ouvert la voie à cette expression artistique, l'une des plus libres qui soient. A l'origine du projet, les membres de Spacejunk, lieu d'exposition et collectif. 

Street art dans la place !


Le "Grenoble Street Art Fest", c'est jusqu'au 21 juin à l'Ancien Musée de Peinture, au Spacejunk art centers, au centre-ville, et dans le quartier Championnet.

 

Les street artistes invités

Des artistes de renommée internationale :
C215 (France)Isaac Cordal (Esp), Goin (Fr), Wanyone (Ita), Rubbish (Fr), Kouka (Fr), Da Cruz (Fr), Serty 31...

Et des locaux :
The Sheepest, Etien’, Nesta, Vinz, Contratak, Diseck, Srek, Petite Poissone...

A lire aussi

Sur le même sujet

Olga et Claudia, deux Chiliennes à Lyon, deux générations qui échangent sur la révolte à Santiago

Les + Lus