A Grenoble, la toute jeune entreprise "Stimergy" met au point des chaudières numériques !

Utiliser les calories des serveurs informatiques pour produire de l'énergie, le concept est révolutionnaire. Il a été mis au point par une toute jeune entreprise de Grenoble. Et ça fonctionne. Après une période de test, voici la phase de l'industrialisation.

Reportage vidéo. Les "data centers", les centres de stockage et de traitement des données numériques, sont en plein essor, et de plus en plus gourmands en énergie, mais ils produisent aussi des calories. 

Une chaudière "numérique" est ainsi capable de produire de l'eau chaude en récupérant la chaleur des serveurs informatiques. Les serveurs sont plongés dans un bain d'huile. La chaleur est récupérée pour produire de l'eau chaude. 95% de l'énergie utilisée par les serveurs sont restitués.
 
Il a fallu de longs mois d'expérimentation mais désormais, l'entreprise Stimergy est passée du prototype à l'industrialisation. Elle s'est pour cela appuyée sur l'INRIA, l'Institut national de recherche informatique, mais a dû aussi lever des fonds pour se développer.

Elle prévoit d'installer des dizaines de chaudières numériques dans les immeubles d'habitation, les salles de sport ou les piscines. La limite, c'est la sécurité des données contenues dans les serveurs. En sont exclues les données confidentielles ou sensibles.

Reportage de Xavier Schmitt, Cédric Picaud & François Hubaud
Intervenants: Benjamin Claudel, Ingénieur société Stimergy; Christophe Perron, PDG société Stimergy; Pierre Néron Ingénieur de recherche LIG/CNRS

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité