Grève à la SNCF : conditions d'échanges et de remboursement des billets

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Aujourd'hui, pour la 6e journée consécutive, mais la 13e fois depuis début mars, les usagers devaient s'armer de patience et/ou modifier leur itinéraire. Pour ceux qui ne peuvent pas modifier leur itinéraire, le point sur les conditions d'échange et de remboursement des billets.

Par dm


TGV & Intercités: quid de votre titre de transport demain et après-demain ?

"Pour le mardi 7 juin : Si votre train est supprimé et que vous souhaitez maintenir votre voyage, votre titre de transport est valable sur tout autre train de la même relation, du mardi 7 au mercredi 8 juin sur l’ensemble de la journée, sans surcoût mais sans garantie de place assise", indique la SNCF sur son site internet. Les voyageurs peuvent décider de prendre un autre train circulant ce jour là et le lendemain également.

"Pour le mercredi 8 juin : Si votre train est supprimé et que vous souhaitez maintenir votre voyage, votre titre de transport est valable sur tout autre train de la même relation, du mercredi 8 juin premier départ, au jeudi 9 juin dernier départ, sans surcoût mais sans garantie de place assise," toujours selon le site internet de la SNCF.

La SNCF indique également que "tous les reports seront sans frais et sans surcoût jusqu'au jeudi 9 juin puis avec différence de prix éventuelle à la charge du client au-delà du 09 juin."

Remboursement des billets

De nombreux voyageurs renoncent à prendre le train les jours de grève. Il est possible d'obtenir le remboursement de son billet, dans le cadre de LA GARANTIE VOYAGE. Les voyageurs disposent de 60 jours pour effectuer une demande de remboursement. Ils doivent se rendre en gare, dans une boutique SNCF, dansleur agence de voyages agréée SNCF ou d’appeler le 3635 (0,40 euro TTC/mn hors surcoût éventuel de votre opérateur). Cette procédure est sans frais et concerne tous vos billets, quel que soit leur tarif

Enfin, un formulaire de réclamation est également disponible en ligne pour les voyages avec TGV et Intercités.

Pour rester informé sur les conditions de circulation des trains

 

La SNCF évalue à "plus de 20 millions d'euros par jour" le coût de cette grève pour le trafic voyageurs et fret. D'après la direction, elle n'était plus suivie lundi matin que par 8,5% des personnels, tous métiers confondus, contre 10,5% vendredi. Mais ce chiffre ne reflète pas la mobilisation des conducteurs, beaucoup plus forte, selon les syndicats.

Sur le même sujet

Les + Lus