• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le groupe papetier Sequana envisage la fermeture d'Arjowiggins à Charavines en Isère

L'usine de Charavines / © Xavier Schmitt - France 3 Alpes
L'usine de Charavines / © Xavier Schmitt - France 3 Alpes

Le groupe papetier Sequana a annoncé, ce jeudi 10 avril, un plan de restructuration qui comprend des cessions d'usines en France, voire des fermetures, comme à Charavines en Isère. Les 185 salariés du site sont très remontés. 

Par Franck Grassaud

La perte nette du groupe papetier Sequana s'élèverait à 301 millions d'euros en 2013, contre 123 millions l'année précédente. Sequana est très affecté par la dégradation du marché du papier. 

Pour faire face, le groupe a signé avec ses banques un accord de principe sur la restructuration globale de sa dette. Ce programme prévoit une augmentation de capital de 64 millions d'euros. Trois des principaux actionnaires de Sequana (Bpifrance, la holding Exor SA et l'assureur Allianz) se sont engagés à y souscrire.

Sequana a également annoncé un plan de restructuration des divisions "papiers graphiques et papiers de création" de sa branche Arjowiggins, pour concentrer ses activités "sur les marchés de spécialité où il est leader".

Grogne à Charavines


 / © Ainsi, le groupe envisage de concentrer majoritairement la production de la division papiers de création d'Arjowiggins sur le site de Stoneywood (Royaume-Uni). Cette réorganisation entraînerait la cession ou, en l'absence de repreneur, la fermeture de l'usine de Charavines, en Isère. A l'annonce de cette nouvelle donne, les 185 salariés isérois se sont mis en grève. Un face à face tendu a eu lieu avec leur directeur général désormais bloqués dans son bureau.  

Les salariés ont vraiment du mal à comprendre pourquoi Sequana a investi près de 5 millions d'euros dans cette usine de papiers haut de gamme depuis 2010, si c'était pour la vendre aujourd'hui! Le département de l'Isère a déjà été touché en 2012 par la fermeture d'un site Arjowiggins à Rives. 

Reportage Xavier Schmitt et Dominique Bourget
Colère des salariés d'Arjowiggins
Intervenants : Guy Léonard, Directeur général société Arjowiggins; Guy Durand, Salarié société Arjowiggins; Joël Riccardi, Elu comité d'entrerprise (CGT)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

RUGBY. Le HAKA des joueuses des néo zélandaises

Les + Lus