Un guide de bon usage de la route de secours du tunnel du Chambon entre Isère et Hautes-Alpes

La route de secours du Chambon doit ouvrir ce mardi 24 novembre, vers 16 heures. Les riverains attendaient une solution depuis le 10 avril dernier! C'est pour eux un soulagement. Mais cette piste transformée en route n'est pas tout à fait comme les autres. Un petit guide de "bon usage" est publié.

Par IG avec communiqué

Voilà huit mois qu'ils l'attendaient. Huit mois qu'ils étaient contraints, depuis l'effondrement et la fermeture du Tunnel du Chambon, à d'interminables trajets à pied, en navette lacustre et même, pendant une période, en hélicoptère.

Les premiers automobilistes vont enfin pouvoir l'emprunter dans l'après-midi. Incontestablement la "RS" 1091 va redonner du souffle entre Isère et Hautes-Alpes. Le chantier a été colossal pour aménager cette piste forestière le long des éperons rocheux de la rive gauche du Chambon et, comme son nom l'indique, "RS", cette route de secours est à emprunter avec prudence.

"Parfois sinueuse, étroite ou à forte pente, sa vocation n'est pas de remplacer la RD 1091 mais bien de proposer aux usagers locaux une solution alternative pour circuler. Son accès est réglementé", précise la préfecture de l'Isère qui vient de publier un guide pour "donner les clés aux usagers, afin d'éviter toute situation de blocage et de garantir la sécurité".

Des véhicules interdits de circulation

Seuls les véhicules de moins de 3,5 tonnes, de moins de 8 mètres de long et peu larges sont autorisés à emprunter la route de secours en permanence.
Sont donc interdits à la circulation: 
-Les véhicules de plus de 3,5 tonnes
-Les véhicules de plus de 8 mètres de long
-Les véhicules avec remorque, les autocars, et les camping-cars.

Des dérogations pour des véhicules de moins de 8 mètres mais d'un tonnage compris entre 3,5 tonnes et 19 tonnes sont envisagées pour des déplacements très locaux et sous conditions. Les plaques d’immatriculation des véhicules pouvant prétendre à ces dérogations seront notamment listées.

Un système de circulation alternée

Des feux tricolores ont été mis en place pour permettre une meilleure circulation et éviter les croisements difficiles dans la partie de l'éperon rocheux particulièrement étroite et seront activés en cas de besoin.

Un système de détection devrait permettre de limiter le temps d’attente. Il peut varier de 3 minutes (maximum), en cas de faible affluence, à 5 minutes en cas de forte affluence. Ces longs temps d'attente s'expliquent par l'obligation d'attendre que le dernier véhicule soit sorti de la zone étroite avant que les véhicules dans le sens opposé puissent s'y engager à leur tour.

Des fermetures ponctuelles

Afin de préserver la sécurité des usagers, la route de secours pourra être fermée ponctuellement si les conditions de sécurité ne sont momentanément pas réunies, en cas de risque d'avalanche, de conditions climatiques très défavorables, d'accident ou d'incident. 

Enfin, pendant les opérations de déneigement, la route de secours sera fermée à la circulation (dans le sens opposé au chasse-neige).

Des dispositions spécifiques seront adoptées en cas de très fort trafic, avec des possibilités de fermetures temporaires.

Sur le même sujet

Les + Lus