Baisse des températures : "Le froid est indispensable à l’arbre"

Du froid en hiver, c'est normal et c'est même indispensable pour la végétation. Loin des idées reçues, les longues périodes de gel pendant l'hiver sont bénéfiques à la vie de nos arbres fruitiers ou plutôt à leur sommeil, comme l’explique ce pépiniériste.

A Malrevers, en Haute-Loire, le froid et la neige sont là. C’est la journée idéale pour Roland Fournel, pépiniériste, pour rendre visite à son vieil ami, un pommier ancien de près de 150 ans. Le pépiniériste raconte : « Je vais récolter les greffons. Je les ramasse de janvier à mi-mars sur les pommiers. Par contre, sur les cerisiers, c’est plutôt en janvier et février. Les plantes sont en repos végétatif ». 

Des travaux en attendant le printemps


Située sur le flanc nord d’une colline de l’Emblavez, sa pépinière, ou nurserie d’arbres comme il préfère la nommer est en dormance. L’hiver est enfin là. Pour le pépiniériste c’est l’occasion de mettre en place de nombreux travaux en vue du printemps prochain. Roland Fournel poursuit : « Je prépare des boutures pour faire des jeunes plants. On peut bouturer car selon le fameux diction de la Sainte-Catherine, c’est ce bois qui va prendre racine. On peut récolter des greffons. On peut faire stratifier les graines, c’est-à-dire les mettre au froid pour qu’elles germent ». 

"Planter en hiver c’est comme faire une opération de l’appendicite avec anesthésie"

Si le printemps est la saison du jardinier, l’hiver est celle des pépiniéristes et des arboriculteurs : pour eux, le froid est une donnée inconditionnelle. Roland Fournel indique : « Les plantes sont en repos végétatif. L’hiver est une super saison, contrairement à ce que l’on pense. Planter en hiver c’est comme faire une opération de l’appendicite avec anesthésie. Planter au mois de mai c’est comme faire une opération de l’appendicite sans anesthésie. Le froid est indispensable à l’arbre ». 

Des hivers plus courts et moins intenses

De plus en plus courts et de moins en moins intenses, les hivers de ces dernières années ont un peu bousculé le cycle de vie des plantes et des arbres. Une inquiétude pour Roland qui aimerait que les présentateurs météo ne considèrent plus ces périodes comme du mauvais temps, mais plutôt comme un temps de saison.

Propos recueillis par Laurent Cluzel / France 3 Auvergne

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité