Energies renouvelables : le pari réussi de cette entreprise de Haute-Loire

Publié le
Écrit par C. L avec Elodie Brot-Monnier

En Haute-Loire, à Brioude, un entrepreneur fait office d'exemple en matière d'énergies renouvelables au service de l'économie. Précurseur, il a investi, il y a dix ans, dans des panneaux photovoltaïques sur la toiture de son usine. Il consomme 80 % de ce qu'il produit en électricité et stocke l'énergie dans une batterie.

A Brioude, en Haute-Loire, dans cette usine de 1 000 mètres carrés au sol, au toit entièrement couvert de panneaux photovoltaïques, il fait une douce température à tous les étages sous le plafond à 8 m de haut. Les machines chauffent tout le temps : des fours pour liquéfier la résine, des chauffages pour sécher les pièces finies. Le travail d'impression et de marquage industriel de logos en relief ou minichromés est très énergivore, alors Clément Neyrial a pensé dès l'origine à son impact environnemental. L’entrepreneur raconte : « Quand j’ai construit l’usine, l’idée était d’être le plus possible sur des énergies renouvelables, d’où le photovoltaïque. Mais il y a 10 ans, il était interdit d’autoconsommer sa production, mais c’était déjà dans les tuyaux. L’idée était d’attendre que la loi évolue ». 

Des factures réduites

En 2016,  l'autoconsommation devient possible et l'investissement de 150 000 euros prend tout son sens. Clément Neyrial poursuit : « Au début de l’installation, on avait beaucoup moins de matériel industriel que maintenant et on a réduit de 80 % les factures. Là aujourd’hui, l’usine est quasiment pleine de machines et on a encore 50 % de la consommation qui est produite  sur place. On a 80 % de l’énergie photovoltaïque qui est consommée par l’usine, et ça représente 50 % de notre consommation totale ».

Pour optimiser la production d'électricité, une batterie de 100 Kwatts est installée à l'extérieur. L’entrepreneur indique : « Quand on a plus de photovoltaïque que ce que l’usine consomme, ça vient dans la batterie. Quand il y a moins de photovoltaïque que ce que l’usine consomme, la batterie alimente l’usine ». 



durée de la vidéo : 01min 58
En Haute-Loire, à Brioude, un entrepreneur fait office d'exemple en matière d'énergies renouvelables au service de l'économie. Précurseur, il a investi, il y a dix ans, dans des panneaux photovoltaïques sur la toiture de son usine. Il consomme 80 % de ce qu'il produit en électricité et stocke l'énergie dans une batterie. Intervenant : Clément Neyrial, entrepreneur ©E. Monnier / M. Pitavy / A. Cretin

Des salariés qui suivent l'exemple

L'usine emploie 12 salariés, forcément sensibilisés à la démarche engagée de l'entrepreneur. Une salariée souligne : « Je suis mamie, donc je pense à mes petits-enfants aussi ». Une autre ajoute : « On fait plus attention aux lumières. On met des multiprises avec des interrupteurs. J’ai également chez moi des panneaux solaires ». 

Clément Neyrial compte accroître sa production d'électricité en ajoutant des ombrières photovoltaïques sur un terrain qu'il vient d'acquérir. Il voudrait à terme partager son électricité avec le voisinage.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité