Haute-Loire : Une sculpture de Miró offerte à la mairie de Brioude

© Ville de Brioude
© Ville de Brioude

La mairie de Brioude a reçu un cadeau inattendu pour clore l’exposition dédiée au peintre Joan Miró. La famille de l’artiste a décidé d’offrir une sculpture en bronze réalisée par le maître catalan.

Par MVO

Elle n’a pas encore trouvée sa place, mais elle est appelée à devenir un incontournable pour les férus d’art de passage à Brioude en Haute-Loire. La mairie vient d’hériter d’une sculpture en bronze de 300 kilos sortie de l’imaginaire de l’artiste catalan Joan Miró. La famille de l’artiste l’a offerte en remerciement « de l’accueil fabuleux de l’exposition de Joan Miró au siège du Doyenné » explique-t-elle dans une lettre.
 

Une exposition populaire

L’annonce a été faite par Joan Punyet Miró, petit-fils de l’artiste en personne, en clôture de l’exposition  « Miró, les chemins de la poésie » le 5 octobre 2019. Après une conférence sur cet évènement, il est monté sur une chaise pour « une déclaration à faire » aux invités. « J’ai été stupéfait » raconte Jean-Jacques Faucher, le maire de Brioude. « On ne s’y attendait pas du tout du tout du tout » (sic). Le cadeau vient remercier l’engouement des 42 000 visiteurs qui ont profité de l’exposition programmée du 22 juin au 6 octobre 2019 au Doyenné. Une soixantaine d’œuvres de l’artiste espagnol étaient ainsi à découvrir pendant 3 mois et demi. « On doit beaucoup à Jean-Louis Prat, le commissaire. C’est la qualité de l’exposition et la qualité des liens tissés avec la famille Miró qui ont mené à ça », confie l’élu.
 

Un nouveau jalon culturel

Légalement, l’œuvre est mise en dépôt pour 5 ans avec renouvellement par tacite reconduction. Dans les faits, cela signifie que la sculpture pourrait rester à Brioude pour l’éternité. De quoi alimenter le rayonnement culturel de la commune de 7000 habitants. « Cela va mettre en confiance d’autres prêteurs », explique Jean-Jacques Faucher. Cette publicité pourrait donc faciliter à l’avenir la préparation d’autres exhibitions. La ville avait déjà rencontré le succès avec une exposition consacré au peintre russo-français Marc Chagall en 2018. Ce cadeau de la famille Miró encourage les organisateurs à poursuivre leur travail.
 

Sur le même sujet

opération anti-travail clandestin

Les + Lus