Haute-Loire : Brioude se bat pour son hôpital public

Un « village des services publics » a vu le jour samedi 23 juin place de la République à Paris. Un rassemblement pour la défense des hôpitaux et des maternités de proximité. Syndicalistes et citoyens ont montré leur attachement au maintien de l’hôpital public. C'est le cas à Brioude (Haute-Loire).
Les défenseurs de l'hôpital de Brioude (Haute-Loire) sont inquiets : ils attendent  l'arrivée d'un scanner depuis onze ans....
Les défenseurs de l'hôpital de Brioude (Haute-Loire) sont inquiets : ils attendent l'arrivée d'un scanner depuis onze ans.... © F3 Auvergne / G. Rivollier
Un « village des services publics » a vu le jour samedi 23 juin place de la République à Paris. Un rassemblement pour la défense des hôpitaux et des maternités de proximité, où syndicalistes et citoyens ont montré leur attachement au maintien de l’hôpital public, comme à Brioude (Haute-Loire).

L'hôpital de Brioude est sorti du rouge et devrait retrouver l'équilibre financier cette année. Son activité augmente, avec 3000 actes chirurgicaux en 2017. Mais les défenseurs de cet hôpital restent inquiets : ils attendent l’arrivée d’un scanner depuis onze ans ! Pour eux, le schéma d'organisation des soins ne tient pas compte des remarques des élus locaux du bassin de santé.

Des collectifs de défense des hôpitaux et maternités existent dans de nombreuses villes : Saint-Claude (Jura) Sarlat (Dordogne) Remiremont (Vosges) ou Moûtiers (Savoie) ont lancé une contre-offensive face à à "l'attaque globale" du gouvernement contre les services publics et le transfert envisagé de certaines missions au privé. 

durée de la vidéo: 01 min 41
Brioude (43) défend son hôpital ©F3 Auvergne









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé manifestation social aménagement du territoire