INSOLITE. En Haute-Loire, un arrêté municipal autorise le survol du Père Noël, mais limite à six la présence de lutins

Dans un village de Haute-Loire, à Riotord, le maire ne manque pas d'humour. Il a pris un arrêté municipal qui autorise le survol du Père Noël au-dessus de la commune dans la nuit du 24 au 25 décembre, mais en tenant compte des mesures sanitaires : la présence des lutins est limitée à six.
 
Le maire de Riotord (Haute-Loire) a pris un arrêté municipal autorisant le "survol" du Père Noël au-dessus de la commune dans la nuit du 24 au 25 décembre.
Le maire de Riotord (Haute-Loire) a pris un arrêté municipal autorisant le "survol" du Père Noël au-dessus de la commune dans la nuit du 24 au 25 décembre. © Lejeune / MAXPPP
Une touche d’humour dans une période bien morose, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier cet arrêté municipal pris par le maire de Riotord, en Haute-Loire. Vendredi 4 décembre, un arrêté a été présenté lors du conseil municipal, et n’a pas donné lieu a délibération. Cet arrêté insolite autorise le survol du Père Noël au-dessus de la commune dans la nuit du 24 au 25 décembre, mais en tenant compte des mesures sanitaires. Pas moins de 7 articles sont recensés, dans lesquels on peut lire : « L'arrêté autorise la présence exceptionnelle des rennes, Tornade, Danseuse, Fringant, Furie, Comète, Cupidon et Eclair, sur le domaine communal riotordois. Les agents de la commune procèderont à une authentification des puces, tatouages et vaccins du cheptel de cervidés venant de Laponie », ou encore, « L'arrêté autorise la présence maximale de six lutins sur le territoire de la commune. Non-immunisés par la poudre de Perlimpimpin, le port du masque sera obligatoire lorsqu’ils se faufileront dans les cheminées, du gel hydrocalcoolique sera mis à disposition ».  

Ci-dessous, l'intégralité de l'arrêté municipal.

Arrêté municipal by France3 Auvergne-Rhône-Alpes on Scribd

Arrêté municipal (suite by France3 Auvergne-Rhône-Alpes on Scribd


Une idée venue de Bretagne

L’auteur de ces lignes, Camille Chapuis, conseiller municipal délégué à la presse, avoue s’être inspiré d’arrêtés précédents. Il raconte : « J’ai repéré l’idée à Ploemeur, dans le Morbihan. J’ai trouvé ça rigolo et je me suis dit que j’allais le proposer au maire. On a pris un arrêté spécial avec des considérants et des visas différents. Aux USA, un arrêté du même type avait été pris. Notre objectif était vraiment humoristique, dans une période compliquée à cause du COVID. L’idée était de faire sourire et d’apporter un peu de gaité. C’est aussi un moyen de souhaiter un joyeux Noël et une bonne année à nos administrés ». Des administrés qui ont semble-t-il bien réagi selon les dires du conseiller municipal. Il ne cache pas non plus qu’il a voulu offrir un joli coup de publicité à la commune. Camille Chapuis indique : « Cela permet de faire sourire et de faire connaître un peu plus la commune". L'arrêté a pris effet lundi 7 décembre. Il interdit également "la présence du Grinch et du Père Fouettard qui viendraient malmener la joie des enfants". La commune compte 1 100 habitants. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements insolite covid-19 santé société