• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

14-18. Un siècle après sa mort, un poilu va retrouver son village natal de Haute-Loire

Auguste Sabatier, soldat décédé en 1917 pendant la Première Guerre Mondiale, va retrouver son village natal de Saugues en Haute-Loire. / © Rolland Sabatier
Auguste Sabatier, soldat décédé en 1917 pendant la Première Guerre Mondiale, va retrouver son village natal de Saugues en Haute-Loire. / © Rolland Sabatier

A l’occasion du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, le 11 novembre, un poilu originaire de Haute-Loire va être inhumé à Saugues. Son corps se trouvait au cimetière militaire de Nanterre en région parisienne. Ses descendants ont souhaité qu’il retrouve son village natal.

Par Virginie Cooke

Un poilu va retrouver son village natal de Haute-Loire plus d'un siècle après sa mort.  Auguste Sabatier, né en 1892 à Saugues, a été soldat durant la Première Guerre Mondiale. Ses descendants souhaitent aujourd'hui qu’il retrouve le caveau familial.

Auguste Sabatier repose actuellement dans le carré militaire du cimetière de Nanterre, en région parisienne. « Nous n’avons plus vraiment de relations avec la ville de Nanterre où il est inhumé. De plus, nous avons un lien fort avec la Haute-Loire où la géologie de notre famille remonte à 1768», explique Rolland Sabatier, le petit-neveu du soldat.  

Ce soldat de la Grande Guerre faisait partie du 121ème régiment d’infanterie, le régiment des Auvergnats. Il a perdu la vie le 20 août 1917 lors d’une bataille sur la Côte 304 à Verdun. « Auguste est devenu infirmer pendant la guerre. Il a été tué en portant secours à des soldats blessés. Il est décédé 50 minutes après le début de la bataille », détaille son petit-neveu.

Ses descendants ont passé de nombreuses heures à éplucher les archives militaires afin de retracer la vie de leur aïeul.
 
Auguste Sabatier a reçu de nombreuses distinctions comme la Croix de Guerre ou la médaille militaire à titre posthume. / © Rolland Sabatier
Auguste Sabatier a reçu de nombreuses distinctions comme la Croix de Guerre ou la médaille militaire à titre posthume. / © Rolland Sabatier
 
Dans ce document officiel, l'armée française loue le courage d'Auguste Sabatier qui était infirmier pendant la Première Guerre Mondiale. / © Rolland Sabatier
Dans ce document officiel, l'armée française loue le courage d'Auguste Sabatier qui était infirmier pendant la Première Guerre Mondiale. / © Rolland Sabatier

« A la maison, on ne parlait jamais de ce grand-oncle alors que c’était un héros! Je ne savais pas qu’il avait reçu autant de décorations ni dans quelles circonstances il était décédé », confie Rolland Sabatier.

Les distinctions reçues par le poilu de Haute-Loire sont nombreuses : deux Croix de Guerre avec deux Citations, Corps-d'Armée et Brigade, Médaille St-Georges, décoration Russe et une Médaille Militaire à titre posthume décernée par le Président de la République Française, Paul Deschanel, en 1921. Un hommage inscrit sur le Monument aux Morts de Saugues.


Auguste Sabatier sera exhumé du cimetière de Nanterre le 8 novembre prochain. Le maire de Saugues a apporté son aide à la famille Sabatier : "J'ai fait un courrier à Nanterre car ils bloquaient l'exhumation. C'est symbolique que ce transfert se fasse pour la centenaire de la Première Guerre Mondiale, c'est une très belle initiative", souligne Michel Brun. 

 Une cérémonie devrait avoir lieu à Sauges afin de rendre hommage au soldat aux alentours du 11 novembre. Une date symbolique puisqu’il s’agit du centenaire de l’armistice de 1918.
 
Auguste Sabatier et son épouse Albertine le jour de leur mariage. / © Rolland Sabatier
Auguste Sabatier et son épouse Albertine le jour de leur mariage. / © Rolland Sabatier

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus