Les anciens du COP du Puy-en-Velay jouent pour les sinistrés des pluies de juin 2017 en Haute-Loire

Les anciens joueurs du club du COP du Puy-en-Velay ont joué samedi 1 septembre pour les sinistrés à Landos, un des 18 villages inondés par les pluies du 13 juin 2017 en Haute-Loire.
 

Le 13 juin 2017, le sud de la Haute-Loire était dévasté par des orages et les cours d’eau ont débordé. Dans le village du Brignon, un jeune homme a été emporté par les eaux alors qu’il tentait de venir en aide aux sinistrés. Cela n’a pas laissé indifférents les anciens joueurs du COP du Puy-en-Velay qui dans les années 80 avaient fait vibrer la Haute-Loire et trembler le voisin Saint-Etienne en championnat de 2ème division.

"Si on peut amener un petit peu de joie, de chaleur, c’est que mieux ; on est très satisfaits" dit Jean-Luc Lemonnier, le président de l'association des anciens du COP. "On est contents de se retrouver, on est contents d’être ici et surtout on est contents par rapport à ces gens-là qui ont souffert de cette période difficile" complète Carlos Acosta, ancien attaquant du COP.
  30 ans plus tard, les silhouettes se sont un peu épaissies, mais ils ont réussi à enfiler les maillots rouge et noir des grandes heures du club.
Le score restera anecdotique (2 partout), ce qui l’emporte c’est  la solidarité qu’ils ont voulu manifester, même devant à peine plus de 200 spectateurs, loin des affluences de la belle époque du COP.
 

Les anciens du COP du Puy-en-Velay ont rechaussé les crampons pour aider les sinistrés des pluies du 17 juin 2017 en Haute-Loire. Intervenants : Jean-Luc Lemonnier, président de l'association des anciens du COP ; Carlos Acosta, ancien attaquant du COP ; Marc Boléa, président du service de secours et d'incendie de la Haute-Loire ; Josiane Jouve, la mère de Frédéric décédé dans les intempéries.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité