Comment le label “Plus beau village de France” a transformé ce petit village d’Auvergne

Depuis 2021, le village de Polignac en Haute-Loire a le label “Plus beau village de France”. Le fruit d’efforts qui ont transformé la commune et lui ont apporté de nombreuses opportunités.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

En 2021, la commune de Polignac en Haute-Loire, célèbre pour sa forteresse, a obtenu le label “Plus beau village de France”. Ce sacre n’a pas été sans efforts : il est le fruit d’une transformation de la commune entamée une décennie plus tôt. Le maire de Polignac Jean-Paul Vigouroux se souvient : “En 2011-2012, on a décidé de faire un aménagement paysager et urbain du bourg de Polignac. En effet, il y avait un grand mur qui était tombé sur la place publique. On a profité pour le restaurer et à partir de là, on a effectué des travaux de réaménagement pendant pratiquement une dizaine d'années, à savoir jusqu'en 2022 d'accord. On a essayé d'avoir tous les critères nécessaires pour devenir plus beau village de France. On y est arrivé, par des gros aménagements de places, de fontaines. On a mis des pavés sur toutes les places publiques. On a beaucoup agi aussi au niveau du fleurissement de nos rues.” 

Rénover le bourg

Tout le bourg de Polignac s’est ainsi offert une seconde jeunesse : “On a par exemple rénové la rue de la montée des écoles qui était vraiment une rue horrible avec du goudron et des vieux murs. Ça a été restauré avec des trottoirs, des dalles. Il y a surtout la place de Polignac et la place principale de Polignac qui a été entièrement pavée. Ensuite, au niveau du fleurissement, on a agi dans toutes les rues. Maintenant on évite de goudronner jusqu'à ras les murs, on laisse une place de 20 cm pour y planter des fleurs. On met à peu près 1 500 plantations par an”, raconte Jean-Paul Vigouroux. Grâce à tous ces efforts et au patrimoine existant, la commune ne tarde pas à recevoir le label tant convoité, explique l’édile : “On a eu tous les critères pour être plus beau village de France, à savoir qu’il fallait avoir des monuments historiques. On en avait 3, notre église, bien sûr, la forteresse et une croix qui est classée, dans un village. La famille De Polignac, qui est propriétaire de la forteresse par le biais d'une fondation qui est présidée par le Prince Ludovic de Polignac, nous accorde l'accès gratuitement à la forteresse. Il y a une association que l'on a créée, Polignac Animation. Cette association est composée, avec le comité d'animation, de 70 bénévoles.” 

Près de 4 fois plus de visiteurs en 10 ans

Mais les aménagements ne s’arrêtent pas là. Il fallait ensuite accueillir les visiteurs et les nouveaux habitants, immanquablement attirés par cette offre touristique : “On a effectué des travaux complémentaires sur l'aménagement d'un pôle médical. La commune a fait les parkings, une aire de camping-car qui peut accueillir jusqu'à 40 camping-cars. Parfois, c'est plein les jours d'été. On a fait mettre des toilettes publiques. Les toilettes publiques, c'est 50 000€ entre parenthèses. Tout a été fait quand on a eu le label, sauf peut-être les toilettes qui ont été construites l’année suivante”, indique Jean-Paul Vigouroux. En effet, les touristes sont près de quatre fois plus nombreux à faire étape à Polignac qu’il y a 10 ans : “En 2011, on avait à peu près 13 000 visiteurs. En 2023, on en a 46 500. En plus de ça, tout le monde ne monte pas au château, donc il y a des gens qui ne sont pas comptabilisés. On a beaucoup de pèlerins qui passent chez nous mais qui ne montent pas forcément à la forteresse." 

Des commerces et animations renouvelés

Le label a également donné un nouvel élan à certains commerces : “L'avantage que ce label nous a apporté, c’est qu’on n’avait plus de restaurant à Polignac en 2010. Aujourd'hui on en a 2 qui tournent à fond. À côté de ça, on a aussi un magasin de savonnerie artisanale qui marche parfaitement sur la place de Polignac et on a un artisan qui fabrique des articles en cuir, qui lui aussi fonctionne très bien. On a beaucoup d'animations. On a un marché d'été sur 4 jours, on a les descentes au flambeau de la forteresse, le marché artisanal de Noël, la fête du village... On a 51 associations dans la commune”, se félicite le maire. Il nuance cependant : “Il n’y a qu'un bémol, c'est notre boulangerie, du fait de la proximité du Puy-en-Velay. Le bourg représente 650 habitants seulement par rapport aux 2 900 que comporte la commune, puisqu'on a 18 villages dans notre commune. Pour maintenir une boulangerie c'est très compliqué quoi, les touristes ne restent pas forcément à midi pour acheter une baguette.” Polignac n’est qu'à 5 km de la ville du Puy-en-Velay, avec une grande surface la plus proche à 3 km.  

De plus en plus d'habitants

Jean-Paul Vigouroux n’en est pas défait. Les aspects positifs apportés par le titre de plus beau village sont bien au-delà des inconvénients : “Ça nous a lancés, ça nous a stimulés côté municipalité mais aussi côté fondation de Polignac puisque là, ils ont bien l'intention de restaurer l'intérieur de la tour, refaire un toit sur la vicomté. Ça donne un élan. On a une offre touristique locale qui fonctionne bien.” Mais les touristes ne sont pas les seuls à apprécier Polignac. Le label leur a également apporté de nouveaux habitants : “On est à 2 900 habitants, on a eu 102 constructions nouvelles sur la commune en l'espace de 4 ou 5 ans, une cinquantaine de naissances en 2 ans... Les gens viennent sur Polignac parce que c'est une commune encore rurale, où les gens sont bien. On a des chemins de randonnée de partout. Ils ont plaisir à venir s'installer. C'est aussi la qualité de vie, le label “Plus beau village de France”, précise l’élu. L’arrivée massive des touristes n’est, selon lui, pas une nuisance pour les locaux : “On n’a eu aucun souci parce que c'est bien étalé dans le temps, sauf la période du mois d'août où on a beaucoup de monde. Là par contre, on arrive à voir pas loin de 700, 800 voire 1 000 personnes dans la journée, mais dans l'ensemble ça se passe bien. Au niveau de la forteresse, il y a une plateforme de 3 hectares, alors quand il y a 1 000 personnes à la forteresse, vous avez l'impression qu'il reste encore de la place. Ce n'est pas très gênant.” 

Des invités de marque

Le label lui a aussi amené des invités prestigieux : “On a reçu le prince Albert de Monaco le 1er juin, il était à Polignac. On l'avait invité et il est venu. J'ai été invité la par la commune de Peillon, voisine de Monaco, pour remettre un diplôme de citoyen d'honneur au Prince Albert 2 de Monaco par le maire. Au début, je ne voulais pas y aller parce que je me suis dit “Qu'est-ce que tu vas aller faire là-bas ? Tu ne connais personne”. Le Prince Alain de Polignac qui habite Paris et qui vient à Polignac tous les mois. Il m'a dit, “Monsieur le maire, mais il faut y aller !” C’est là que j'ai rencontré le Prince Albert, donc on était une vingtaine de maires. J’ai eu l'occasion de lui parler et il m'a dit “Je sais qu'il faut que je vienne à Polignac.” Je lui ai dit “Vous me coupez l'arbre sous le pied parce que je voulais vous inviter.” Il est très agréable. Il est venu faire un périple en Haute-Loire, en juin 2023, sur les anciennes propriétés la famille princière de Monaco. Son grand-père est Henry de Polignac. Leur berceau de naissance, c'est Polignac 43 depuis le 10e, 11e siècle. Il était plutôt très enchanté de venir nous voir. On lui a décerné aussi un titre de citoyen d'honneur et on a visité la forteresse tous ensemble ce jour-là.” Surnommés les "rois des montagnes" par François 1er, les Polignac occupent les plus hautes fonctions auprès du Roi de France dès le XVIIème siècle. L’association des plus beaux villages de France incite à découvrir ce patrimoine exceptionnel.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité