Coronavirus COVID 19 : en Haute-Loire, la police lance un concours de dessin pour les héros du quotidien

La police nationale de Haute-Loire a lancé un concours de dessin pour célébrer les héros du quotidien pendant le confinement dû au coronavirus COVID 19. / © Catherine Lopes / FTV
La police nationale de Haute-Loire a lancé un concours de dessin pour célébrer les héros du quotidien pendant le confinement dû au coronavirus COVID 19. / © Catherine Lopes / FTV

A compter du jeudi 26 mars, sur les réseaux sociaux, la police nationale de Haute-Loire organise un concours de dessin. Les enfants qui participent sont invités à soutenir les héros du quotidien pendant le confinement dû au coronavirus COVID 19.
 

Par Catherine Lopes

C’est sur son compte Twitter que la police nationale de Haute-Loire a lancé jeudi 26 mars un concours de dessin pendant le confinement dû au coronavirus COVID 19. Les consignes sont simples : « Lancement d’un concours de dessin pour occuper vos enfants pendant le confinement et soutenir les héros du quotidien. Partagez le dessin en commentaire en mentionnant la police nationale du 43. Le dessin avec le plus de like remportera un cadeau. Fin du concours le 5 avril ».
Eric Cluzeau, commissaire divisionnaire et DDSP, explique : « L’idée nous est venue car un certain nombre de policiers doivent gérer leurs enfants. On a hésité entre un coloriage et un concours de dessin. Tout s’est fait assez vite. On a fait réaliser un dessin par Timy, un enfant d'un membre du personnel. Le concours a une vocation locale, célébrer les héros du quotidien et occuper les enfants ». Les participants peuvent ainsi dessiner des policiers, des pompiers, des médecins…

L'ennemi est invisible

Le commissaire divisionnaire indique : « Ce concours est là pour soutenir les héros du quotidien. Il y a une certaine anxiété car l’ennemi est invisible. Les policiers et d’autres continuent d’exercer leur mission malgré la menace. En Haute-Loire, pour le moment, le virus est maîtrisé, mais il y a une angoisse, y compris parmi les policiers. Ici le contexte est plutôt favorable, car nous agissons auprès d’une population que l’on connaît. Nous sommes très présents pour rassurer, donner des renseignements. La situation est relativement sereine. Mais malgré tout nous avons des alertes sur des situations dans des couples avec enfants, il y a de la violence intrafamiliale. Sur la voie publique cela se passe bien ». Depuis le début de l’épidémie de coronavirus COVID 19, des commerçants de Haute-Loire ont voulu à leur manière célébrer ces héros du quotidien. Ainsi, un gérant de supérette et un pharmacien ont offert aux policiers des gants et du gel hydroalcoolique. Le concours de dessin est ouvert jusqu’au 5 avril.

 

Sur le même sujet

Les + Lus