En Haute-Loire, ils sèment pour empêcher la déviation de la RN 88

Publié le
Écrit par Cyrille Genet

Le collectif "la lutte des sucs" a semé dimanche 21 mars des champs acquis par l’Etat pour la déviation de la RN 88 en Haute-Loire entre Saint-Hostien et Le Perthuis. Ils veulent ainsi s’opposer à la construction d’une route à 2 X 2 voies.

Plusieurs centaines de personnes ont répondu dimanche 21 mars à l’appel du collectif "la lutte des sucs" pour aller semer sur des terrains acquis par l’Etat en vue de la construction d’une déviation de la nationale 88 en Haute-Loire entre Saint-Hostien et Le Perthuis. Ils veulent ainsi dénoncer "une future infrastructure de type autoroutière de 10,7 km en milieu vierge, détruisant près de 150 hectares, dont 80 hectares de terres agricoles (29 fermes concernées) et 20 hectares de zones humides..." Quatre associations de défense de l’environnement ont demandé la suspension des premiers travaux devant la justice.

Après la pause déjeuner, une conférence débat a été organisée par le collectif et la Confédération Paysanne sur les thèmes de "la disparition des terres agricoles et l’enjeu du foncier agricole pour la résilience alimentaire, l’installation des jeunes agriculteurs et la dynamique économique en milieu rural" explique Claude Verots, un des membres du collectif "la lutte des sucs".

Le contentieux sur l’opportunité de la construction de cette déviation s’accompagne d’un bras de fer avec le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez qui soutient le projet.