Puy-en-Velay : limiter la prise de médicaments contre la maladie d’Alzheimer

Le massage peut diminuer le stress d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer. A Rosières en Haute-Loire, massage, méditation, musique aident les malades à mieux vivre au quotidien. / © Gérard Rivollier
Le massage peut diminuer le stress d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer. A Rosières en Haute-Loire, massage, méditation, musique aident les malades à mieux vivre au quotidien. / © Gérard Rivollier

Au Puy-en-Velay, médecins et accompagnants se sont réunis pour présenter des alternatives aux médicaments dans les maladies neuro-évolutives. La psychomotricité, la musicothérapie par exemple peuvent apaiser le malade et lui apporter un mieux vivre.

Par Valérie Mathieu

De la musique, des jeux de lumière, une ambiance zen, aident en général à gérer le stress. Encore plus pour les malades qui souffrent de la maladie d'Alzheimer. Ces techniques douces peuvent limiter la prise de médicaments.
Régulièrement, dans l’unité de soins Alzheimer de Rosières en Haute-Loire, les infirmières ont recours à la méthode de Snoezelen, développée dans les années 70, pour stimuler tous les sens de la personne.
Cette technique complémentaire est utilisée aussi pour les dépressions ou les personnes handicapées.

Méditation, massage, naturopathie : différentes approches existent pour limiter les médicaments dans les maladies neuro-évolutives. Les 22 et 23 mars, elles étaient présentées à des étudiants et à des personnels de soin le temps d'un forum au Puy-en-Velay comme un complément aux formes de soins plus classiques.

Puy-en-Velay : traiter la maladie d'Alzheimer avec moins de médicaments
Comment limiter les médicaments dans les maladies neuro-évolutives comme Alzheimer ou Parkinson? Il existe des alternatives comme la psychomotricité, la musicothérapie et d'autres méthodes pour apaiser le malade et lui apporter un mieux vivre. Reportage à Rosières (43) dans une unité Alzheimer. Intervenants : Sarah Roche, infirmière; Dr André Cuny, président France Alzheimer 43; Babeth Blavier, accompagnante éducative et sociale.  - Gérard Rivollier, Alexis Paumard, Gilles Malfray

 

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus