Le Puy-en-Velay : montée en puissance pour la plateforme de tests du coronavirus COVID 19

Depuis début juillet, l'hôpital du Puy-en-Velay a mis en place une plateforme de tests du coronavirus COVID 19. Tout le monde peut venir faire un test PCR par écouvillon nasal ou un test sérologique, avec ou sans ordonnance. Ces derniers jours, la plateforme connait une montée en puissance.

L’hôpital du Puy-en-Velay a mis en place, au début du mois de juillet, une plateforme de tests du coronavirus COVID 19. Des tests PCR et sérologiques sont réalisés chaque jour, mais, ces derniers temps, la plateforme connait de plus en plus de demandes. Après son séjour dans la région, François va bientôt rentrer en Guyane. Ce mercredi 12 août, il vient se faire tester avant de prendre l'avion. En quelques secondes, une infirmière effectue le prélèvement nasal, un geste qu’elle effectue sur des patients au profil très diversifié : « On a beaucoup de gens asymptomatiques, d’autres qui viennent pour protéger leur famille, qui vont voir des personnes âgées en EHPAD, qui partent en vacances chez leurs grands-parents, pas mal de touristes qui repartent et qui prennent l’avion… On a un peu tous les cas de figure », explique l’infirmière Ghislaine Crespe.

"Notre objectif c’est de se préparer au pire"

Jusqu'ici les prélèvements étaient transmis au CHU de Saint-Etienne, mais depuis un mois, l'hôpital du Puy-en-Velay s'est équipé d'un laboratoire de biologie moléculaire pour faire sur place les analyses après les tests virologiques ou les tests sérologiques. Dans les deux cas, les résultats sont communiqués sous 24 heures : « Notre objectif c’est de se préparer au pire.  Le simple fait aujourd’hui d’avoir la possibilité de rendre des résultats, que les patients puissent venir sans ordonnance, et peut-être même demain avoir un simple test salivaire à réaliser… Il fallait évidemment que l’on puisse s’armer, pour demain, répondre le plus efficacement possible aux demandes de prélèvements et d’analyse pour nos patients », affirme Jean-Marie Bolliet, directeur Centre Hospitalier du Puy-en-Velay.

Une montée en puissance

Pour passer un test, il suffit de prendre rendez-vous avec le laboratoire de l'hôpital du lundi au vendredi. Sa capacité est de 220 tests PCR par semaine, et plus de 300 tests sérologiques ont été effectués depuis le lancement de la plateforme. Le service connait actuellement une montée en puissance : « On commence à avoir plus de patients de l’extérieur qui viennent se faire prélever, soit des gens en contact, soit des gens inquiets, soit des gens qui ont voyagé ou des gens pour qui c’est requis pour des opération chirurgicale », constate le docteur Philippe Bray, responsable du laboratoire. Avec 18 décès liés à la COVID 19 depuis le début de l'épidémie et un seul patient actuellement hospitalisé pour ce virus, la Haute-Loire est relativement épargnée, mais elle se prépare à une possible recrudescence du virus.

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité