• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Puy-en-Velay : quel avenir pour la friche industrielle de Taulhac ?

Les bâtiments de la friche industrielle de Taulhac en Haute-Loire vont être rasés et 9 lots vont être proposés à des artisans ou des PME / © Gérard Rivollier - France 3 Auvergne
Les bâtiments de la friche industrielle de Taulhac en Haute-Loire vont être rasés et 9 lots vont être proposés à des artisans ou des PME / © Gérard Rivollier - France 3 Auvergne

La friche industrielle de Taulhac aux portes du Puy-en-Velay en Haute-Loire, c’est un peu plus d’un hectare de terrain inoccupé depuis plus de 10 ans. D’ici 2020, la communauté d’agglomération va proposer 9 lots pour redynamiser le tissu économique.
 

Par Cyrille Genet

Sur la zone artisanale de Taulhac à proximité du Puy-en-Velay, un terrain d’un peu plus d’un hectare est inoccupé depuis une dizaine d’années après le départ de l’entreprise Pierre et Bois qui fabriquait des chalets. La communauté d’agglomération va raser les bâtiments et proposer 9 lots à des artisans ou à des PME. A la mi-mars 2019, 4 entreprises du secteur qui souhaitent se développer se sont manifestées.

"Il y a un effet clair du contournement du Puy qui permet de booster un peu la demande" explique Rui Moita, le responsable des affaires économiques à l’Agglomération du Puy-en-Velay. "Et puis c’est vrai que c’est la première zone qui est fibrée au niveau de la communauté d’agglomération. On sait que maintenant la question du numérique est une affaire importante pour les entreprises et elles ont tout de suite compris. On a effectivement une demande assez forte de petits artisans".

Le coût des travaux de réhabilitation est de 800 000 euros, il est supérieur à la revente des terrains mais l’objectif est de créer des emplois et de la richesse fiscale, d’autant que le climat est plutôt favorable comme le confirme Michel Décolin, vice-président à la Communauté d’agglomération : "Cette année surtout c’est significatif parce que l’on va à peu près traiter au moins une trentaine de dossiers en matière économique. C’est important, on n’a jamais vu cela au niveau de la Communauté d’agglomération. On a une forte demande d’entreprises, ou qui viennent s’installer, ou qui se développent, dans tous les domaines".

Cette première opération sera livrée dès 2020, l’agglomération du Puy-en-Velay devrait s’attaquer à d’autres friches industrielles sur les 26 zones d’activités économiques de son territoire.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : les récoltes de pommes menacées par le gel

Les + Lus