Qui est Marie-Agnès Petit, élue LR, qui pourrait présider le Conseil départemental de Haute-Loire ?

Elue au premier tour des élections départementales de juin 2021, Marie-Agnès Petit devrait succéder à Jean-Pierre Marcon à la présidence du Conseil départemental de la Haute-Loire. Un passage de témoin préparé dans une certaine discrétion.

Après 42 ans comme conseiller départemental dont 7 ans à la tête du département de la Haute-Loire occupant les fonctions de président, Jean-Pierre Marcon avait annoncé son souhait de ne pas se représenter devant ses électeurs en juin 2021. Une décision qui avait ouvert sa succession dans un département tenu de longue date par une droite forte, assurée de conserver la majorité. Restait à trouver la personne qui allait reprendre le flambeau.

Sans jamais être officialisée, la candidature de Marie-Agnès Petit a été peu à peu révélée, même si la principale intéressée s’était abstenue de toute déclaration formelle, répondant souvent par un sourire à ceux qui évoquaient une future présidence.

Pour comprendre, il fallait s’en remettre aux indices, à commencer par son absence sur la liste LR et UDI conduite par Laurent Wauquiez pour les élections régionales. Marie-Agnès Petit a ainsi mis fin à 4 mandats successifs débutés en 1998 quand elle avait été numéro 2 sur la liste menée en Haute-Loire par Jean Proriol pour Valéry Giscard d’Estaing. En 2015, c’est également comme numéro 2 de la liste départementale de Haute-Loire qu’elle avait été candidate aux côtés de Laurent Wauquiez pour la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Née le 24 janvier 1962 au Puy-en-Velay, Marie-Agnès Petit à 59 ans peut s’appuyer sur une carrière politique dédiée à la Haute-Loire, comme élue municipale à Céaux-d'Allègre et comme conseillère départementale depuis 2008. Son parcours l’a conduite aux responsabilités de vice-présidente en charge de l’innovation, de l’attractivité du territoire et du tourisme. Au titre de cette dernière compétence, elle est présidente de la maison départementale du tourisme.

Région, département et organismes locaux

Des fonctions départementales et régionales qui l’ont amenée à siéger dans de nombreux organes de direction : Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, syndicat mixte de l’aérodrome de Loudes, Comité Régional du Tourisme, la régie Auvergne Numérique (dont elle est présidente), la société d’économie mixte Vulcania, les syndicats mixtes de la Chaise-Dieu et du Pays du Velay.

Discrète sur ses intentions et son programme depuis le soir du deuxième tour, Marie-Agnès Petit a prévu de soigneusement écarter toute intervention publique avant son élection à la présidence du département de la Haute-Loire, préférant réserver ses premiers mots aux élus de l’assemblée départementale.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité