2e journée de pollution dans la vallée de l'Arve comprenant Chamonix

Ce mercredi 18 février, les conditions atmosphériques, très stables depuis lundi, sont encore propices à l'accumulation atmosphérique des particules en suspension émises notamment par le chauffage au bois non performant et le trafic routier.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La qualité de l'air s'est sensiblement dégradée ces derniers jours, en particulier dans les vallées alpines. En Haute-Savoie, le dispositif préfectoral a été activé au niveau "information et recommandations" dans la zone de la vallée de l'Arve, qui comprend la vallée de Chamonix. Ce mercredi, les conditions atmosphériques restent défavorables à la dispersion des polluants. Les niveaux de particules en suspension demeurent donc assez élevés. Le critère d'activation du dispositif préfectoral est à nouveau franchi et un risque fort de dépassement de ce seuil est prévu pour jeudi. Les niveaux de particules en suspension resteront élevés jusqu'à l'arrivée d'une perturbation prévue pour la fin de semaine.