• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ado noyé dans les gorges du Fier (Haute-Savoie) : le scénario de la glissade fatale se précise

L'adolescent aurait disparu sous les rochers alors qu'il marchait dans la rivière. / © Nathalie Rapuc - FTV.
L'adolescent aurait disparu sous les rochers alors qu'il marchait dans la rivière. / © Nathalie Rapuc - FTV.

L'enquête sur la noyade qui a coûté la vie à un adolescent de 17 ans ce dimanche 21 juillet 2019 dans les gorges du Fier en Haute-Savoie se poursuit. On sait maintenant que le jeune garçon marchait dans le cours d'eau quand il a glissé avant de disparaître entre les rochers.

Par Yann Gonon

L'enquête se poursuit en Haute-Savoie après le nouveau drame survenu dans les gorges du Fier (Haute-Savoie) dimanche 21 juillet. Un adolescent originaire du Rhône s'est noyé devant deux de ses amis. Le scénario du drame se précise peu à peu.

Les secours ont été appelés vers 19 heures ce dimanche soir. Un jeune garçon de 19 ans venait de disparaître dans les eaux du Fier, sur la commune de Lovagny en Haute-Savoie. Deux de ses amis venus avec la victime se baigner dans les gorges ont donné l'alerte et les recherches ont immédiatement pu débuter. Elles ont malheureusement dû être interrompues ce lundi en début d'après-midi en raison de la violence du courant.
 

Les auditions des deux amis de la victime ont permis aux enquêteurs de la brigade de gendarmerie d'Annecy-Meythet d'établir relativement précisément les circonstances du drame. Des photos et une vidéo seraient même venues appuyer leurs déclarations selon le capitaine Philippe Lauvergeon joint par la rédaction de France 3.
 

Glissade fatale


Selon eux, l'adolescent ne serait pas tombé des rochers qui entourent le cours d'eau. Toujours selon leurs témoignages, peu avant le drame, il marchait dans le cours d'eau et il se serait approché trop près "du goulet", un véritable trou dans lequel il serait tombé après avoir glissé. Le courant l'aurait alors emporté sous l'eau et son corps se serait coincé sous les rochers.

Si aucun corps n'a pour l'instant été retrouvé, les secouristes sont certains de l'endroit où il se trouve toujours grâce aux témoignages de ses amis. Le chien des pompiers avait d'ailleurs "marqué" à cet endroit dès les premières minutes des recherches dimanche soir.

Les plongeurs de la brigade nautique d'Aix-les-Bains et ceux de la brigade fluviale de Valence n'ont pour l'instant rien pu faire pour récupérer le corps. Ils ont dû stopper leurs recherches hier après-midi. Des recherches qui ne pourront pas reprendre avant que le courant ne baisse dans la rivière, explique encore le capitaine Lauvergeon. Des contacts ont été pris avec les techniciens d'EDF pour qu'ils réduisent le débit du cours d'eau dans ce secteur.

C'est dont bien une "imprudence fatale" qui semble avoir conduit au drame. La baignade est interdite à cet endroit rappelle encore Philippe Lauvergeon et les gorges du Fier sont réputées dangereuses. Depuis le début de la saison estivale, c'est la troisième mort par noyade dans ce secteur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

Les + Lus