Annecy : les chauffeurs de taxis et de VTC manifestent contre l'implantation d'UBER

Manifestation contre l'implantation d'UBER / © Richard Vivion
Manifestation contre l'implantation d'UBER / © Richard Vivion

Suite à l'implantation annoncée d'UBER dans le courant de l'année sur l'agglomération d'Annecy, les chauffeurs de taxis et de VTC (exploitant ou conducteur de voiture avec chauffeur) manifestent ce mardi 5 février 2020. Ils organisent une opération escargot à 14h.

Par N. R

Les chauffeurs de taxis et de VTC ont créé un collectif pour protéger leur activité par rapport à l'arrivée de la société de service UBER dans le transport VTC à Annecy. Ils manifestent ce mardi 5 février à 14h en organisant une opération escargot sur le parking du centre commercial Auchan. 5 à 10 sociétés de transport du bassin genevois viennent en soutien du collectif, qui espère mobiliser une quarantaine d'entreprises.

Les chauffeurs VTC sont souvent associés aux professionnels de la société de transport UBER. Mais les chauffeurs VTC se définissent comme de petits artisans locaux. Ils paient leurs charges et gèrent leur activité comme n'importe quel chef d'entreprise français. Les chauffeurs de taxis et les conducteurs VTC affirment travailler dans le respect de leur profession sur le secteur d'Annecy. C'est pourquoi ils redoutent un déséquilibre et une mise en danger de leur métier avec l'arrivée de la société UBER. 
 



Le collectif  "taxis et VTC tous Unis" met en avant quatre craintes principales : 
- La circulation : véhicules supplémentaires en ville, et à la recherche de client, alors que les VTC ont l'obligation de rentrer à leur dépôt.
-Les conditions de travail : les chauffeurs sont dits "indépendants", mais la société prend 25% de leur chiffre d'affaire, sans payer les mêmes charges sociales et les impôts en France. 
-La prise en charge des clients : elle est interdite pour les VTC sur la voie publique tout comme la maraude électronique qui permet de géolocaliser les véhicules disponible.
-Le respect des conditions de travail : carte VTC à jour, assurance, nombre d'heure de travail... 


Le collectif de taxis et de chauffeur VTC s'est déjà invité lors d'une réunion UBER le 16 janvier dernier. Par son action, le collectif souhaite alerter la population et les pouvoirs publics sur des incidents et sur la mise en danger de leur profession. Les membres du collectifs évoquent des incidents ayant eu lieu dans le passé, comme des problèmes de mise en danger des passagers.



 


La mairie d'Annecy souhaite développer le transport sur la commune. Lundi 2 février, un élu a reçu le collectif. Il lui demande d'établir un produit qui propose une offre commune pour faciliter les déplacements sur Annecy, pour donner de la visiblilité à leur activité sur internet, sur le site du réseau de transport annecien. 

Il y a quelques mois, la commune a décidé de délivrer 10 licences gratuites exclusivement destinées aux taxis hybrides et électriques. Deux Chauffeurs de taxis remplissant les conditions d'attribution ont déjà obtenu leur licence.


A l'heure actuelle, 32 chauffeurs de taxi exercent sur la commune Nouvelle d'Annecy et 420 en Haute-Savoie et on compte 223 conducteurs de VTC. 




 

Sur le même sujet

Les + Lus