• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Faut-il installer des canons à neige au Semnoz, en Haute-Savoie ?

© Céline Aubert/France 3 Alpes
© Céline Aubert/France 3 Alpes

Polémique dans la petite station familiale du Semnoz, près d'Annecy, en Haute-Savoie. L'école de ski française (ESF) appelle à l'installation de canons à neige dans la station, actuellement totalement dépendante de la météo. Les élus, eux, refusent. 

Par Cyrielle Cabot


Les écoliers d'Annecy et des environs se mêlent aux premiers vacanciers dans la petite station du Semnoz, ce lundi 6 février. 

Tous poussent un soupir de soulagement: la neige est au rendez-vous. La semaine dernière, la météo était capricieuse et les remontées mécaniques avaient dues fermer.

Les commerçants déplorent une saison déja amputée à 25% de son chiffre d'affaires. 

Installer des canons à neige : une idée inédite à Semnoz

Plusieurs voix s'étaient élevées au début de l'hiver appelant à l'installation de quatre canons à neige dans la station. Une façon, selon les défenseurs du projet de sécuriser les emplois des 40 moniteurs travaillant au Semnoz. C'était presque gagné : un projet de modernisation est alors voté par le syndicat intercommunal qui gère la station. Mais quelques mois plus tard, ce "volet neige"est écarté.

Il faut dire que le Semnoz est un lieu préservé. Au coeur du Parc Naturel Régional des Bauges, il n'y a ni hôtels ni habitations. Alors les communes voient d'un très mauvais oeil la production de neige artificielle. "Si il y a moins de neige, c'est à cause du réchauffement climatique, mais s'il n'y a pas de neige, c'est aussi qu'il n'y a pas d'eau en été... Et si on ne veut pas de canons à neige dans le Semnoz, c'est parce qu'il n'y a pas d'eau", explique Pierre Hérisson, le vice président du SIPAS, le Syndicat Intercommunal.

Une pétition lancée par ESF

Le 31 janvier 20017, l'école du ski français a remis le feu aux poudres en lançant une pétition intitulée "Pour un avenir au Semnoz". Lundi 6 février 2017, la pétition a récolté 1674 signatures. Parmi les plus fervents soutiens : les restaurateurs et commerçants de la station.

"Une fin de saison 2016 et un début de saison 2017 catastrophique : vacances de Noël annulées et une première moitié de janvier sans neige.Tous les utilisateurs du Semnoz en pâtissent (skieurs locaux, vacanciers, scolaires, commerçants, saisonniers employés aux remontées mécaniques, pisteurs secouristes,moniteurs de ski ETC ….). Des solutions existent : les enneigeurs autrement appelés « canons à neige", ouvre la pétition.

"Les acteurs du Semnoz  sont par nature, sensibles à l’environnement. Les enneigeurs ne sont plus, depuis des années, source de pollution. Les enneigeurs type souffleurs ne sont pas fixes et ne dénaturent donc pas l’environnement. Ils sont démontés chaque fin de saison.  L’eau servant à produire de la neige, redevient eau et ce  sans aucun adjuvent", plaident-ils encore. 

Reportage de Céline Aubert-Egret, Christian Mathieu, François Hubaud et Stéphanie Liégard 
Faut-il installer des canons à neige au Semnoz, en Haute-Savoie ?
Intervenants: Patrick Rosset, directeur de l'école du ski du Semnoz; Gaby Bibollet, directeur d'exploitation du Semnoz; Pierre Hérisson, vice-président du SIPAS, Syndicat Intercommunal

A lire aussi

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus