Haute-Savoie : les chasseurs alpins ont traversé le département avec la flamme du soldat inconnu

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.B avec Marion Feutry
Les soldats du 27e bataillon de chasseurs alpins (en bleu) ont été rejoints par les populations locales sur certaines portions du parcours.
Les soldats du 27e bataillon de chasseurs alpins (en bleu) ont été rejoints par les populations locales sur certaines portions du parcours. © Dominique Semet/FTV

Les soldats du 27e bataillon de chasseurs alpins ont sillonné la Haute-Savoie, ces deux derniers jours, avec la flamme du soldat inconnu. Ce mercredi 11 novembre, ils sont arrivés à Annecy avec le symbole de la Grande Guerre pour les commémorations de l'Armistice.

Après deux jours de course en relais et 75 kilomètres parcourus à travers la Haute-Savoie, les soldats du 27e bataillon de chasseurs alpins sont arrivés ce jeudi 11 novembre à Annecy, avec la flamme du soldat inconnu. Un symbole pour rendre hommage aux soldats morts pour la France

Cette épopée a commencé à Paris, mardi 9 novembre, sous l'Arc de Triomphe. Quelques fantassins de ce corps de l'armée de terre ont recueilli la flamme auprès de la sépulture de ce soldat, qui représenterait tous les combattants français tombés au champ d'honneur lors de la Grande Guerre.

Ces mêmes soldats ont, ensuite, entamé un voyage de 75 km en courant entre Thonon et Annecy. Avec comme objectif d'honorer les Hauts-Savoyards morts pour la France : "Évidemment, on pense à tous ceux qui sont partis mais aussi ceux qui ont combattu récemment. Notre bataillon rentre du Mali, alors on pense également à nos blessés", explique le capitaine Fred, commandant de la compagnie de commandement et de logistique du 27e bataillon de chasseurs alpins.

Plus de 300 militaires ont participé

Les petits groupes du 27e bataillon se sont relayés pendant ces deux derniers jours. Ils sont allés de ville en ville accomplir ce devoir de mémoire. Quelques habitants sont venus à leur rencontre afin de récupérer, eux aussi, la flamme du soldat inconnu.

"En tant que militaire, notre raison d'être est de protéger le peuple français. On ne se bat pas pour nous ou pour une gloire personnelle. De voir que la population est présente, c'est un immense honneur", réagit le capitaine Xavier, officier adjoint de la compagnie de commandement et de logistique du 27e BCA.

Le bataillon a invité toute la population à se joindre à eux. La police nationale a répondu présent et s'est associée à l'événement : "On voulait aussi marquer le coup pour nos policiers et nos gendarmes, qui interviennent sur le territoire français et qui, parfois, y laissent leur vie. C'était important pour nous", ajoute Jean-Luc Pruvost, président de l'association sportive Police Léman Mont-Blanc.

En tout, 12 policiers et 300 militaires se sont relayé ces deux derniers jours. Le dernier cortège est arrivé à Annecy, ce jeudi 11 novembre, à 16 heures.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.