Ils enlèvent un homme et demandent une rançon à son colocataire : six personnes mises en examen et incarcérées

Six personnes ont été mises en examen pour enlèvement et séquestration en bande organisée, a indiqué le parquet d'Annecy ce dimanche 26 mai, après des faits commis sur fond de trafic de stupéfiants, à Marnaz en Haute-Savoie, début mars.

Une vaste opération de la gendarmerie a mené à la mise en examen de six personnes, soupçonnées d'enlèvement et séquestration en bande organisée, a indiqué le parquet d'Annecy (Haute-Savoie) ce dimanche 26 mai.

Les faits remontent à début mars, lorsque plusieurs individus ont pénétré dans un foyer de réinsertion sociale situé sur la commune de Marnaz, en Haute-Savoie. Ils y emmènent de force un individu et rouent de coups son colocataire.

Quelques heures plus tard, ce colocataire est contacté par les ravisseurs. Ils lui "réclament de l'argent et des produits stupéfiants avant que la victime d'enlèvement et séquestration ne soit libérée et prise en charge par les urgences de l'hôpital", indique le parquet dans son communiqué.

Une enquête criminelle est alors ouverte par le parquet de Bonneville puis dirigée par le parquet d'Annecy. Les investigations menées par les gendarmes de la brigade de recherches bonnevilloise permettent d'identifier une équipe de neuf individus. Cette enquête révèle aussi que cet enlèvement a eu lieu sur fond de trafic de stupéfiants "sévissant dans le quartier de reconquête républicaine (QRR) des Ewües à Cluses".

Des armes saisies

Plus de deux mois après les faits, le 21 mai, une opération d'envergure est mise en place : 78 gendarmes du département sont mobilisés et des équipes cynophiles sont appelées en renfort. Cette opération mène à l'interpellation des neuf personnes, soit domiciliées dans la vallée de l'Arve, soit incarcérées en maison d'arrêt.

Au cours des perquisitions, un fusil de calibre 12 et un pistolet automatique sont saisis, ainsi que 250 grammes de résine et d'herbe de cannabis.

À l'issue des gardes à vue, six personnes ont été mises en examen pour "enlèvement-séquestration pour préparer ou faciliter le crime d'extorsion en bande organisée", "tentative d'extorsion en bande organisée" et "violences aggravées". Les mis en cause ont ensuite été placés en détention provisoire.

Deux coups de filet en deux jours

Cette intervention, qui intervient dans le cadre des opérations "Place nette" en Haute-Savoie, fait suite au démantèlement d'un "vaste trafic de stupéfiants" mené le 20 mai dernier, dans le pays du Mont-Blanc. Six suspects ont été mis en examen et quatre d'entre eux ont été incarcérés dans le cadre de cette enquête dirigée par la procureure de la République de Bonneville.

"Ces actions portent un coup d'arrêt significatif au trafic de stupéfiants dans la vallée de l'Arve en mettant hors d'état de nuire deux équipes organisées qui agissaient en Haute-Savoie", s'est félicité le parquet d'Annecy.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité