Incendie de la mairie d'Annecy : pas de conséquence pour l'environnement et la santé

© SDIS 74.
© SDIS 74.

Alors que le personnel de la mairie, équipé de masques et de combinaisons de protection, est à l'oeuvre pour débarrasser et nettoyer les étages de l'Hotel de Ville dévasté par l'incendie du 14 novembre dernier, certains riverains s'inquiètent. La mairie se veut rassurante.

Par France 3 Alpes avec communiqué


L'incendie qui a dévasté l'Hôtel de Ville d'Annecy n'a pas de conséquence pour l’environnement et la santé. C'est ce que précise la mairie dans un communiqué publié ce vendredi 22 novembre 2019.

Elle se veut rassurante alors que certains riverains s'inquiètent du va-et-vient de personnes équipées de combinaisons et de masques.

Il s'agit du personnel de la mairie qui doit débarrasser et nettoyer les étages de l’Hôtel de Ville. Ces équipements permettent d’éviter tout contact avec les éléments calcinés.

Les matériaux principaux (bois de la charpente historique, matière plastique des sols…) consumés lors de l’incendie ne sont pas des substances nuisibles.

Par ailleurs, la Ville souhaite rappeler que l’école du Quai Jules Philippe, la crèche de l’Hôtel de Ville (et les locaux du Groupement du personnel) font l‘objet d’un suivi particulier.

La crèche de l’Hôtel de Ville

Dès le début de l’incendie, les enfants et personnels ont été évacués et relogés, loin de l’événement, au collège Raoul Blanchard. Ils n’ont réintégré les lieux que le lendemain, une fois les fumées dissipées.
La cour a fait l’objet d’un nettoyage qui sera répété pour éviter les salissures.
A noter que l’électricité étant rapidement tombée en panne, les ventilations se sont interrompues, permettant de garantir que les fumées n’ont pas été aspirées à l’intérieur.

L’école du Quai Jules Philippe

L’école a elle aussi été évacuée et déménagée au collège Raoul Blanchard.
Là aussi, la ventilation a été coupée.
Les élèves n’ont réintégré leurs classes qu’après dissipation des fumées.

L’Hôtel de Ville

Pendant l’incendie, ce sont des matières usuelles (bois, sols plastiques, papiers, …) qui ont brûlé, comme dans le cas d’un incendie domestique courant.
Les masques et vestes de protection permettent aux personnels entrant dans l’Hôtel de Ville et assurant le nettoyage des lieux, d’éviter d’être en contact avec les éléments calcinés.
La qualité de l’Air mesurée par ATMO pendant l’incendie à Annecy était normale.
Ces trois établissements font tout de même l’objet d’un contrôle régulier.

Le Maire rencontrera les personnels afin de répondre à leurs questions.
 

Sur le même sujet

Les + Lus