Ligue 2. Interruption du match Bordeaux-Rodez : menacé de relégation, le FC Annecy va attaquer Rodez pour "corruption sportive"

Le FC Annecy va poursuivre le club de Rodez devant les instances du football et devant la justice pour "corruption sportive". La Ligue de football professionnel a acté la victoire des Aveyronnais face à Bordeaux lors du match du 2 juin dernier, interrompu à la 23e minute. Une victoire sur tapis vert qui permet à Rodez de se maintenir et qui entraine la relégation d'Annecy en National.

"NON à l'injustice !" : le FC Annecy annonce son plan d'attaque pour contester sa relégation de Ligue 2 en National, au lendemain de la décision de la Ligue de Football Professionnel d'entériner la défaite des Girondins de Bordeaux face au Rodez Aveyron Football, lors du match de la 38e journée de Ligue 2. 

Les Reds sont déterminés à "poursuivre le combat" pour se maintenir en Ligue 2 la saison prochaine. Ils ont décidé d'intenter une action contre le dirigeant du Rodez AF, le joueur Lucas Buades et le club de Rodez "pour corruption sportive active et passive", annoncent-ils dans un communiqué.

Le FC Annecy va "saisir les commissions de la Ligue de Football Professionnel (...) puis la Commission Supérieure d’Appel de la Fédération Française de Football et le CNOSF, et enfin, le procureur de la République de Bordeaux", détaille le club.

Le club haut-savoyard, par la voix de son président Sébastien Faraglia, estime que le joueur et l'un des dirigeants de Rodez ont surjoué l'agression et la blessure lors du match et lors de la conférence de presse qui a suivi.

"Leurs déclarations mensongères et incohérentes, à l’appui des images fort révélatrices, certifiées par les éléments et rapports d’experts dans le dossier, l’établissent aisément", certifie le club haut-savoyard qui s'en prend directement à Lucas Buades, accusé de "simuler une agression violente entrainant la fin définitive du match et assurant alors le maintien de son club avec l’appui de ses dirigeants"

Retour sur les faits

Lors de la 38e et dernière journée de Ligue 2, le FC Annecy et Rodez Aveyron Football disputaient un match à distance pour éviter la relégation. Les Aveyronnais affrontaient Bordeaux, qui jouait de son côté une montée en Ligue 1.

Un match à enjeu pour les trois clubs. Mais celui-ci n'a pas rendu son verdict ce jour-là. La rencontre avait été interrompue à la 23e minute, à la suite de l'intrusion d'un supporter de Bordeaux sur la pelouse "pour porter volontairement atteinte physiquement à un joueur qui venait d'inscrire un but", en l'occurrence Lucas Buades.

Bordeaux sanctionné, Annecy "victime collatérale" rétrogradée

En conséquence de ces incidents, la commission de discipline de la Ligue a donc décidé de pénaliser Bordeaux, en lui attribuant la défaite face à Rodez (0-1), en lui retirant d'avance un point pour la saison prochaine et en fermant sa tribune Sud pour quatre matches, dont deux avec sursis.

"Le FC Annecy ne peut pas être la victime collatérale des manquements des Girondins de Bordeaux en matière de sécurité. Elle ne peut pas, non plus, être la victime d’un résultat sportif qui n’a pas été obtenu sur le carré vert étant manifestement contraire aux valeurs essentielles d’éthique sportive", déclare le club dans un long communiqué.

La Ligue 2 à 21 clubs la saison prochaine ?

Le FC Annecy propose parallèlement de faire passer la Ligue 2 de 20 à 21 clubs la saison prochaine pour mettre un terme définitif au contentieux et sollicite la ministre des Sports pour instituer une médiation.

Dans l'attente de recours, la sanction infligée aux Bordelais n'a pas encore été actée dans le classement officiel de la Ligue 2, où Rodez apparaît toujours 17e et premier relégable tandis qu'Annecy, 16e, est sauvé. 

"Aujourd’hui, le FC Annecy est en Ligue 2 BKT et il appartiendra à la Commission des Compétitions de statuer sur le classement final dans quinze jours", assure le club haut-savoyard.

Le président du club, Sébastien Faraglia donnera une conférence de presse, ce mercredi 14 juin, à 11h30 pour détailler la démarche du FC Annecy.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité