"Ma vie de Courgette" bouleverse le Festival du film d’animation d’Annecy

Le festival d’Annecy a projeté "Ma vie de Courgette", du Suisse Claude Barras. Le film en lice pour le Cristal des longs métrages a ému les spectateurs, et, peut-être bien aussi, le jury.

"Ma vie de courgette", c’est sans doute le coup de cœur des festivaliers, à en croire les réactions dans la salle. En tout cas, c’est le nôtre. L’histoire d’un petit garçon de neuf ans que la vie n’a pas épargné.

Il n’a pourtant rien d’un légume "Courgette". C’est plutôt un vaillant petit homme qui se retrouve un peu seul au monde quand il perd sa mère.

Parvenir à traverser les difficultés"


Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice: chacun leur histoire et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.


"Les enfants vivent de près ou de loin des situations comme celles-ci dans leur vie. Et ce qui est beau, c’est comme ils parviennent à traverser les difficultés", confie Claude Barre, le réalisateur.

Le film, entièrement réalisé en "stopmotion" (image par image) et qui avait ému la Croisette en mai dernier lors de la Quinzaine, est en lice pour le Cristal des longs métrages. 

Reportage de Ariane Combes, Yves-Marie Glo et Azedine Kebabti
Intervenants : Claude Barras réalisateur "Ma vie de courgette", Claude revient deux fois, ne pas titrer