Mondiaux de cyclisme 2027 : des élus de Haute-Savoie s’opposent à la construction d’un vélodrome jugé "inutile" et "trop coûteux"

Publié le
Écrit par MCP avec M. Feutry

L’organisation des championnats du monde de cyclisme de 2027 en Haute-Savoie est conditionnée à la construction d’un vélodrome. Certains élus du département s’opposent à ce projet de 50 millions d’euros pour "seulement" 15 jours de compétition.

Si les mondiaux de cyclisme 2027 ont déjà leur banderole affichée devant la préfecture d'Annecy, en coulisses, le sujet fait grincer des dents.

En février dernier, le département de Haute-Savoie, soutenu par la Région, a déposé sa candidature pour organiser l’évènement.  

Depuis, trois élus du conseil départemental ont voté contre ce projet, qui est conditionné à la construction d’un vélodrome pour accueillir les épreuves de cyclisme sur piste.

Je pense que ce n’est pas un investissement prioritaire pour notre département.

Virginie Duby-Muller, conseillère départementale (LR)

Virginie Duby-Muller, conseillère départementale (LR), fait partie des élus opposés au projet : "Pour un évènement qui va durer deux semaines, ce n’est pas utile de construire un tel équipement en Haute-Savoie, qui va demander une surface et un coût importants. Et qui aura un coût de fonctionnement élevé payé par la collectivité".

"La construction de ce vélodrome, c’est un coût avoisinant les 50 millions d’euros, poursuit-elle. Je pense que ce n’est pas un investissement prioritaire pour notre département. S'il s’agit de promouvoir le cyclisme, la priorité devrait se porter sur les pistes cyclables et d’autres investissements".

Les écologistes, eux, déposent un recours contre l’organisation de ces super-mondiaux du cyclisme, qui doivent réunir 16 disciplines. Ils pointent notamment un manque de transparence de la part du président du département. 

"On a un vrai problème démocratique avec Martial Saddier. Car il fait voter une délibération, sans avoir une idée du montant des travaux, où vont se dérouler les travaux, quelles sont les communes concernées et qui va payer quoi. C’est un vrai problème démocratique, dénonce Fabienne Grébert, conseillère régionale (EELV). C'est assez inadmissible dans le contexte dans lequel nous sommes de construire un investissement de 50 ou 100 millions que personne ne réclame ici en Haute-Savoie. C'est seulement la danseuse du président du département".

Un collectif d'associations dépose un recours

L'union cycliste internationale désignera le pays hôte de la compétition le 22 septembre. D'ici là le conseil départemental se refuse à tout commentaire. 

En parallèle, le tribunal administratif de Grenoble examinait ce jeudi 8 septembre un recours déposé par un collectif d'associations de Haute-Savoie, mobilisé contre la construction du vélodrome. A l’issue de l’audience, le tribunal a annoncé que sa décision de suspendre ou non la délibération du conseil départemental serait rendue publique la semaine prochaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité