Cet article date de plus de 5 ans

Portrait: à 42 ans, Nassim Akrour pose ses crampons à Annecy

Footballeur atypique, Nassim Akrour a été le meilleur buteur de l’histoire du GF38, avec 110 réalisations. Mais il vient de quitter le club grenoblois pour poser ses crampons à Annecy. Retour sur la carrière d'un joueur emblématique du Grenoble Foot. 
"[Grenoble], c'est mon club de coeur, je ne vais pas le cacher. J'ai cru que ça allait se terminer là-bas, et en fin de compte,[...] on s'est dit au revoir très simplement" confie Nassim Akrour. À un âge où d'autres ont troqué depuis longtemps leurs crampons pour la cravate de consultant, le goléador pose aujourd'hui son cartable sous un nouveau préau. Avec Annecy, il reprend l'entraînement avec des jeunes, dont certains pourraient même être ses fils.

"On l'appelle 'papa' sur le terrain"


 "On l'appelle 'papa' sur le terrain" plaisante, Mickaël Desbiolles, défenseur du FC Annecy, qui poursuit : "c'est bien d'avoir des joueurs comme ça, il apporte de l'expérience au groupe et de la bonne humeur". 

Sur les bancs du FC Annecy, l'ex attaquant grenoblois retrouve à la baguette, Helder Estévès, son ancien coéquipier à Troyes. Et si la règle voudrait qu'avec l'âge, on ait tendance à reculer vers des postes plus défensifs, Nassim a toujours planté ses crampons à la pointe de l'attaque. "Il n'a pas trop le choix, il ne sait faire que marqué des buts, "sourit son entraîneur. "Nassim est un vrai attaquant de pointe, il sait encore marquer, la preuve, ce sont ses stats de l'année dernière."

Les statistiques en question ? 13 buts en 34 matchs la saison dernière, une gachette. Et c'est justement cette expérience qui intéressait le club haut-savoyard fraîchement promu en CFA, la 4e division du foot français.

"Quand on prend un joueur comme Nassim, on ne prend pas que le joueur sur le terrain. S'il apporte  ce qu'il est, tout simplement, avec quelques buts à la clef, je suis sûr qu'il va convaincre beaucoup de monde" avance Helder Estévès. 

Jouer et prendre du plaisir. Visiblement l'ancien international algérien ne sait faire que ça. "J'aurais pu arrêter, j'ai voulu jouer encore une année. Je ne sais pas si je serais encore joueur l'année prochaine, mais pour l'instant, ça me plait comme ça", conclu-t-il. 


durée de la vidéo: 02 min 49
Portrait : à 42 ans, Nassim Akrour pose ses crampons à Annecy ©France 3 Alpes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
portrait football sport gf 38