Repéré à cause du cannabis qui pousse sur sa terrasse : un Haut-Savoyard condamné pour trafic de stupéfiants

Interpellé pour avoir fait pousser des plans de cannabis sur sa terrasse à Metz-Tessy, en Haute-Savoie, un homme de 46 ans a été condamné par la justice. L’enquête a également permis aux gendarmes d’arrêter un deuxième individu et de démanteler un réseau de trafic de stupéfiants.

Trois pieds de cannabis en fleurs. C’est ce qui a trahi cet habitant de Metz-Tessy, interpellé le 8 octobre dernier, car ses plantations étaient visibles sur sa terrasse. Au total, les gendarmes de la brigade d’Annecy-Meythet ont saisi 2 kilos à son domicile, répartis entre les plantes et de nombreux bocaux.

L’homme âgé de 46 ans a plaidé la consommation personnelle, mais son train de vie a interpellé les forces de l’ordre. L’enquête, menée par le groupe anti-stupéfiants, a permis d’identifier des consommateurs reconnaissant s’être fournis chez le mis en cause.

Un trafic démantelé

Dans la même procédure, un autre vendeur originaire du bassin annécien a été identifié. Lors de la perquisition, les enquêteurs ont découvert deux kilos supplémentaires entre le domicile et une plantation en pleine nature à Saint-Sylvestre (Haute-Savoie).

Après avoir été placés en garde à vue, les deux mis en cause ont été déférés le 11 octobre. Le vendeur de 46 ans a écopé de 10 mois d’emprisonnement assorti d’un sursis probatoire pendant 10 mois et 1 000 euros d’amende.

L’autre a été condamné à 2 ans d’emprisonnement assorti d’un sursis probatoire pendant 2 ans et 2 000 euros d’amende.

Les deux ont également interdiction de se fréquenter, et l’obligation de suivre un stage contre l’addiction aux stupéfiants. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité