Sécurité : plusieurs conseils pour profiter de vos vacances entre lac et montagne

Publié le
Écrit par Olivia Boisson

Paddle, randonnée, VTT, parapente… Les activités sont nombreuses en Auvergne-Rhône-Alpes ! Mais attention, avec les fortes chaleurs, certaines expériences pourraient devenir dangereuses… Alors voici plusieurs conseils pour en profiter sereinement.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

L’été, impossible de s’ennuyer en Auvergne-Rhône-Alpes. La région offre une large palette d’activités dont certaines se pratiquent en montagne : parmi elles, le parapente, le VTT ou bien des expériences plus originales telles que la trottinette de descente et le moutain kart. Des activités pour lesquelles "les services d’urgences constatent une importante activité en matière de traumatologie" selon la préfecture de la Haute-Savoie.

Les règles de sécurité en parapente

Ce lundi 1er août, le PGHM de Chamonix a d’ailleurs porté secours à un parapentiste en difficulté. "Il ne faut pas décoller lorsque les conditions ne sont pas réunies" explique Cyprien Champ de la Fédération Française de Vol Libre. En ce moment, la masse d’air est très chaude et le temps, très sec, ce qui provoque des "phénomènes aérologiques".

"Nous avons des phénomènes de brise qui dépassent les 30 km/h" ajoute Cyprien Champ, "alors qu’à partir de 15 km/h, cela commence à être trop fort". Malgré tout, un grand nombre de pratiquants décollent.

Il faut plutôt voler le matin ou le soir, mais oubliez l’après-midi !

Cyprien Champ, de la Fédération Française de Vol Libre.

"J’aimerais rappeler aux moniteurs de ne pas se mettre la pression quant aux enjeux financiers" affirme le membre de la Fédération Française de Vol Libre. Et de rappeler aux pratiquants que "d’autres activités existent" si les conditions aérologiques ne sont pas au rendez-vous.

De plus, le port du casque n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.

Randonner en toute sécurité

En Savoie, la CRS Alpes, basée à Courchevel, est venue en aide à plusieurs personnes "bloquées techniquement", cela signifie qu’elles ont chuté, qu’elles sont tétanisées ou qu’elles sont trop engagées et qu’il est difficile pour elle de revenir sur leurs pas.

Le brigadier Duverney met en garde : "avant de partir, il faut se renseigner auprès des offices de tourisme, des bureaux des guides",

Et surtout, il faut être sûr de ses conditions physiques !

Brigadier Duverney de la CRS Alpes.

De plus, en cas de difficulté, évaluez la situation. Si cette dernière est susceptible d’empirer et que vous êtes vraiment en mauvaise posture, appelez les secours.

Activités nautiques : ne vous éloignez pas de la rive… et attention aux courants

Il est possible de découvrir les lacs de la région grâce à des activités ludiques tels que le paddle, le canoë kayak, le pédalo… Mais attention ! "Si vous vous éloignez de la rive, assurez-vous d’être capable de revenir" prévient la préfecture de la Haute-Savoie qui rappelle également sur son site l’équipement obligatoire lors de vos sorties lacustres.

Les courants peuvent également être dangereux et le risque d’hydrocution est particulièrement fort avec les fortes chaleurs. Ne plongez pas d’un coup dans l’eau !