VIDEO. Annecy : un millier de personnes ont manifesté devant la préfecture contre les nouvelles mesures sanitaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par MCP avec J. Guéant

Ce mercredi 14 juillet, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Haute-Savoie. Avec cette mobilisation spontanée, les manifestants ont dénoncé l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire, qu’ils considèrent comme une privation de leurs libertés.

En ce jour de fête nationale, plusieurs milliers de personnes ont manifesté spontanément en France pour protester contre les annonces d'Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la "dictature".

C’est le cas par exemple à Paris, Montpellier, Marseille, Valence, mais à aussi à Annecy.

Dès le début de l’après-midi, un millier de personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Haute-Savoie. Cette mobilisation imprévue n'avait pas été déclarée aux autorités. L'appel au rassemblement se serait propagé directement sur les réseaux sociaux.  

Dans la foule, de nombreuses pancartes dénonçaient une privation des libertés individuelles. Les manifestants scandaient "Macron Démission" et "Non au pass sanitaire".

Contacté, le préfet de l'Isère, qui est de permanence en ce jour férié, a confirmé la présence de 1000 à 1200 manifestants dans le centre d'Annecy. 

Selon lui, les grilles d'entrée de la préfecture ont été forcées et cassées. Environ 200 manifestants sont entrés dans la cour et ont occupé le perron, sans rentrer à l'intérieur du bâtiment. Des soignants en blouse blanche étaient également présents dans le cortège.

Vers 16h30, la foule s'est dirigée vers la mairie d’Annecy, bloquant pendant un long moment la circulation entre la préfecture, le centre Bonlieu et l'hôtel de ville. 

En fin de journée, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est exprimé sur Twitter pour dénoncer "l'intrusion d'invidivus" dans l'enceinte de la préfecture. 

En Haute-Savoie comme ailleurs, les manifestants s’insurgeaient contre les nouvelles mesures sanitaires annoncées par Emmanuel Macron ce lundi 12 juillet. Le chef de l'Etat a annoncé la mise en place d'une obligation de se faire vacciner pour les soignants et d'autres professions, ainsi que l'extension massive du pass sanitaire à la plupart des lieux publics. 

 

Cet article sera mis à jour en fonction de l'évolution de la situation