A Annemasse, nouveau CE chez Parker Hannifin et nouvelles questions en suspens

Cette journée du jeudi 19 décembre aura été marquée, une fois encore, par une mobilisation des salariés de Parker, près d'Annemasse, à Ville-la-Grand. Des salariés du groupe sont même venus de Dijon pour venir crier leur colère à l'aube d'une importante restructuration. 

101 postes menacés à Ville-la-Grand
101 postes menacés à Ville-la-Grand © Jérôme Ducrot - France 3 Alpes
Depuis le début de l'automne, on parle d'un vaste plan de restructuration chez Parker Hannifin qui va supprimer près de 2000 emplois en Europe. Dans le détail, le groupe pourrait supprimer près de 300 emplois sur 12 des 13 sites français. Les sites les plus touchés seraient ceux de Ville-la-Grand et de Dijon. 101 emplois seraient menacés à Ville et 81 en Côte d'Or. Le site de Contamine-sur-Arve devrait être également impacté et la fermeture de l'usine de Guer en Bretagne serait même prévue, selon les syndicats.

© Jérôme Ducrot - France 3 Alpes
A l'heure d'un nouveau CE en Haute-Savoie, de nombreux sites respectaient une grève, ce jeudi. A bord de deux bus, les salariés de Dijon ont fait le déplacement jusqu'à Ville-la-Grand. Une nouvelle mobilisation qui n'a pas changé grand chose. Le CE devait permettre d'en savoir un peu plus sur les mouvements dans le groupe et les conditions de départs, mais, finalement, le dossier semble faire du sur-place. Les élus sont simplement ressortis en expliquant avoir sauvé 5 postes en Haute-Savoie. La direction, elle, n'a pas souhaité commenter la rencontre et a une nouvelle fois renvoyé à son communiqué du 23 octobre dernier dans lequel la restructuration haut-savoyarde était dévoilée.


durée de la vidéo: 01 min 49
Parker Hannifin en grève

Si l'on se base sur ce fameux communiqué, le site de Ville-la-Grand compte actuellement 160 salariés. Il est principalement consacré à la production de raccords et de coupleurs pneumatiques et hydrauliques (pour les freins de camions notamment). Il héberge aussi une unité de services financiers. Le site de Contamine-sur-Arve, lui, compte 264 salariés. Il abrite "une unité d'intégration de services à valeur ajoutée et de systèmes", des services comptables et financiers ainsi que la majeure partie des activités de l'organisation commerciale de Parker France.

Ces deux sites sont appelés à être réaménagés et Parker promet même des investissements. La restructuration concernera aussi bien la production, les services comptables et financiers ainsi que les services commerciaux. Le transfert d'une quarantaine de postes de la banlieue d'Annemasse vers les sites de la région Bretagne est envisagé ainsi que la suppression d'environ 60 emplois sur le site de Ville-la-Grand et d'environ 50 emplois rattachés à l'établissement de Contamine-sur-Arve. Curieusement, cette restructuration devraient aussi créer une dizaine de postes sur le site de Ville ainsi qu'une vingtaine de postes sur Contamine. Une partie des activités d'usinage devrait être transférée vers des sous-traitants de la Vallée de l'Arve. Le site de Contamine-sur-Arve centralisant dorénavant toutes les activités de l'organisation commerciale de Parker France. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter