Une contamination de l'eau "très élevée" : la baignade déconseillée dans l'Arve et le Rhône

Publié le

Un incident, survenu sur le réseau d'assainissement à Annemasse (Haute-Savoie) ce jeudi 21 septembre, a provoqué un déversement d'eaux usées au niveau de l'agglomération et en Suisse. La baignade est "fortement déconseillée" dans l'Arve et le Rhône après la Jonction (Suisse), indique le canton de Genève.

La baignade et autres activités nautiques sont "fortement déconseillées" sur l'Arve et le Rhône depuis ce jeudi 21 septembre. Un incident a provoqué une obstruction majeure sur le réseau d'assainissement de l'agglomération d'Annemasse dans la nuit du mercredi au jeudi.

Cet incident a provoqué un déversement d'eaux usées "équivalent à près de la moitié des eaux claires et usées de l'agglomération annemassienne", d'après un communiqué du canton de Genève et des relevés réalisés à hauteur du pont d'Etrembières d'Annemasse.

"Toutes les activités nautiques et de baignade entraînant une ingestion potentielle d'eau de baignade (kayak, rafting, paddle) sont donc fortement déconseillées dans l'Arve ainsi que dans le Rhône après la Jonction", quartier genevois où les deux cours d'eau se rejoignent. Et ce, "jusqu'à nouvel avis", indique le canton de Genève.

Pas de conséquence sur l'eau potable

Les bactéries présentes dans l'eau peuvent provoquer des nausées, des vomissements ou des diarrhées. "En cas de symptômes, il est recommandé de s'hydrater suffisamment avec de l'eau. Pour les personnes qui sont inquiètes de leur état ou qui présentent des symptômes importants ou persistants, il est conseillé de consulter un professionnel de santé", ajoutent les autorités suisses, qui précisent : "Cet incident est sans conséquence sur l'eau potable."

Des travaux de réparation ont été engagés dès ce jeudi. Un retour à la normale pourrait avoir lieu dès cette fin de semaine. Un événement similaire s'était déjà produit mi-juillet après un incident technique survenu à la station d’épuration de Gaillard, en Haute-Savoie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité