Après Ueli Steck, Stéphane Benoist et Yannick Graziani gravissent l'Annapurna par la face Sud

Ils y sont arrivés! Le guide de Nice, Stéphane Benoist, et le guide de Chamonix, Yannick Graziani, ont atteint le sommet de l'Annapurna, en passant par la face Sud. Un parcours de nouveau d'actualité depuis l'exploit de Ueli Steck qui l'a gravi en 28 heures! Les deux alpins ont eu moins de chance. 

Une partie du parcours sur la face Sud de l'Annapurna
Une partie du parcours sur la face Sud de l'Annapurna © DR
Ce mardi 29 octobre, Stéphane Benoist et Yannick Graziani sont encore à l'hôpital de Katmandou. Ils devraient rentrer à Sallanches dans les 48 heures. Le Niçois souffre d'importantes gelures. Mais ils l'ont fait! Quelques semaines après l'exploit en solo de Ueli Steck, Stéphane et Yannick sont arrivés à 8091m, jeudi dernier.  

Comme le Suisse, ils ont emprunté la face Sud de l'Annapurna. Un itinéraire mythique car insoumis où Pierre Béghin avait trouvé la mort en 1992 alors qu'il grimpait avec Jean-Christophe Lafaille

Dans ce secteur, ce qui fait la différence c'est bien souvent la météo. Une chose est sûre, Stéphane et Yannick ont écopé du pire. Les alpinistes auraient mis cinq jours pour gravir les 1500 derniers mètres jusqu'au sommet.

   >>> Lire aussi - Le compte-rendu de leur exploit

Qui sont-ils?


Yannick Graziani. L'alpiniste est aujourd’hui titulaire d'une fabuleuse liste de succès en Himalaya. Au Makalu par l'arête sud-est et la face est, au Chomo Lonzo, à l'Annapurna, au Nemjung, au Chaukhamba II ou au Pumari Chisch. En 2010, sa première tentative de la face sud de l'Annapurna avec Stéphane Benoist (déjà!) a tenu les amateurs en haleine. Yannick Graziani est connu pour être l'un des piliers d'une cordée qu'il forme avec Christian Trommsdorff et Patrice Vagnon.



© DR
Stéphane Benoist. Ce brillant grimpeur de 42 ans a une liste de courses longue comme le bras. Guide depuis 1998, son expérience du haut niveau en montagne l'a conduit à encadrer les équipes nationales jeunes de la Fédération Française des Clubs Alpins de Montagne et, plus récemment, à encadrer les futurs guides de haute montagne à l'ENSA de Chamonix. En Himalaya, Stéphane Benoist s'est déjà frotté à l'Annapurna par l'arête est avec Yannick Graziani, puis avait encaissé un premier échec de la face sud en 2010. Il compte aussi parmi ses exploits: la face sud du Nuptse en 2008, la face nord du Kwande Lho (6187m, Népal) en 2006, le Chomo Lonzo nord (7200m, Tibet) en 2005 et la face nord du Thalay Sagar (6904m, Inde). 

 





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter