Cambriolages : bijoux, pièces en or, les gendarmes de Bonneville (Haute-Savoie) à la recherche des propriétaires

Photo d'illustration / © Franck Dubray - Maxppp
Photo d'illustration / © Franck Dubray - Maxppp

En Haute-Savoie, les gendarmes de Bonneville ont arrêté des voleurs présumés de bijoux mais ils ne retrouvent pas leurs victimes. Une quarantaine de pièces n'ont toujours pas pu être restituées près de deux ans après les vols. Un appel aux victimes vient d'être lancé sur les réseaux sociaux.
 

Par Yann Gonon

Bijoux attendent leurs propriétaires à la gendarmerie. C'est en substance l'appel lancé ce vendredi 17 mai 2019 par les gendarmes de Bonneville sur la page Facebook de la gendarmerie de Haute-Savoie. Les voleurs présumés ont été arrêtés mais les victimes ne sont pas toutes identifiées.

Les vols ont été commis entre le 1er janvier et le 31 octobre 2017, rappellent les gendarmes dans leur post. A cette époque une bande de malfaiteurs sévit dans la région et fait main-basse sur toutes sortes de bijoux et de pièces en or. Le "périmètre d'action" des voleurs est large, il s'étend sur les communes de La Roche-sur-Foron, Bonneville, Cluses, Scionzier, Saint-Jeoire, Taninges et Samoëns.
 
Les vols remontent donc à près de deux ans maintenant. Depuis, cinq personnes, soupçonnées d'en être à l'origine, ont été interpellées dans la région de Bonneville, Sallanches ou encore Chamonix. Plusieurs sont toujours en détention provisoire ou sous contrôle judiciaire. Le gang des voleurs présumés semble donc avoir été neutralisé mais les gendarmes ont toujours un problème : ils n'ont pas encore retrouvé toutes les victimes.

Ainsi, selon les gendarmes chargés de l'enquête, une quarantaine de pièces n'ont pas encore été restituées à leurs propriétaires. On trouve des bijoux, comme des bagues ou des colliers, mais aussi des pièces d'or.

La gendarmerie de Bonneville lance donc un appel. Elle invite toute personne "concernée et qui n'aurait pas encore déposé plainte" à prendre contact avec la brigade de recherche. Trois numéros de téléphone sont à disposition : celui de la gendarmerie, le 04.50.97.59.35, ou les numéros de portables suivants : le 06.30.51.50.47 ou le 06.09.99.66.10.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus