CARTE. Flamme olympique en Haute-Savoie : les dernières infos sur le parcours, les porteurs et le dispositif de sécurité

La flamme olympique signera son retour en Haute-Savoie ce dimanche 23 juin. Un siècle après l'organisation des premiers Jeux olympiques d'hiver à Chamonix, sept villes du département accueilleront la torche à l'occasion du relais de la flamme des JO de Paris 2024.

La flamme olympique n'a jamais été aussi proche d'éclairer la Haute-Savoie. Ce dimanche 23 juin, la torche poursuivra son tour de France entamé le 8 mai à Marseille et sillonnera les rues de sept villes du département.

Son arrivée dans les Alpes du Nord promet d'être une belle fête, en cette journée mondiale de l'olympisme. Cette 39ème étape du relais de la flamme marquera également le centenaire des tout premiers jeux olympiques d'hiver qui ont eu lieu en 1924 à Chamonix, site de célébration choisi pour la Haute-Savoie.

>>>Suivez le relais de la flamme olympique en Haute-Savoie

Le parcours détaillé de la flamme

Ce dimanche 23 juin, sept villes du département accueilleront la flamme olympique. A travers deux convois appelés "engagement" et "agile", les relayeurs se passeront la torche de main en main. L'occasion pour les curieux et amoureux des Jeux Olympiques d'apercevoir le feu sacré d'Olympie dans leur commune. 

    • Evian-les-Bains de 8h45 à 10h

    Renommée pour son eau thermale, la cité d'Evian-les-Bains sera la première à recevoir la visite de la flamme olympique. Dans les couleurs des anneaux olympiques, les Evianais et Evianaises accompagneront le relais depuis la source Cachat jusqu'au tremplin à ski du parc Dolfuss où la torche terminera ses cinq kilomètres dans les mains du skieur acrobatique Benjamin Cavet.

    Tout au long du parcours, des animations seront proposées par la ville et ses associations. Pour pouvoir accéder aux lieux traversés par la flamme olympique, plusieurs règles de circulation et de stationnement ont été mises en place comme l'interdiction de se garer sur le parking de la MJC ou le long des quais. La ville invite ses habitants à laisser leur voiture au garage et à emprunter des "transports alternatifs, covoiture, vélo, funiculaire".

    •  Héry-sur-Alby de 10h20 à 10h40

    Une vingtaine de minutes plus tard, la flamme olympique quittera le foyer d'accueil médicalisé L'Herydan qui héberge des adultes présentant un handicap moteur pour relier le pôle culturel et sportif d'Alby-sur-Chéran où plusieurs animations grand public sont prévues.

    A cette occasion, la route départementale entre la place d'Héry-sur-Alby juqu'au collège René Long sera fermée entre 9h15 et 12h. Pour apercevoir le feu sacré, des bus seront mis en service depuis la place de La Combe, la place de la salle des fêtes de Marigny Saint-Marcel ainsi et du centre village de Saint-Felix. Les rotations s'effectueront entre 8h et 15h.

    • Annemasse de 12h10 à 13h05

    La flamme olympique poursuivra son aventure en Haute-Savoie à Annemasse. Arrivée par le Léman express, elle quittera les rails pour passer de main en main dans les rues de la commune avant de rejoindre la place de la Libération.

    Grande parade, show de foot freestyle, animations sportives, le programme s'annonce riche dans le centre-ville d'Annemasse. Pour y accéder, la ville demande à ses résidents d'anticiper un maximum ses déplacements. Des interdictions de stationnement ont été prises pour la semaine du 17 au 23 juin. Plusieurs lignes du réseau urbain Tango sont modifiées et déviées ce dimanche 23 juin. Il est conseillé aux visiteurs d'utiliser les parkings relais Altea et Jean Monnet.

    • Plateau des Glières de 14h40 à 15h

    Le voyage de la flamme olympique prendra ensuite de la hauteur à plus de 1 400 mètres d'altitude. Elle gagnera le plateau des Glières, un lieu chargé d'histoire. La torche illuminera le monument national des Glières avant de relier l'espace Mémoire du Maquis.

    Plus de deux mois après la commémoration des 80 ans de la libération sur le plateau, l'association des Glières et son président Gérard Métral accueilleront la torche olympique pour un moment historique. La circulation sera perturbée aux alentours du site avec la fermeture de plusieurs tronçons de la route départementale 55.

    • Cluses de 15h55 à 16h55

    Le parcours de la flamme olympique se poursuivra ensuite dans la ville de Cluses. Les relayeurs défileront durant une heure dans les rues de la commune jusqu'à la mairie et la place Charles-de-Gaulle.

    Un circuit animé avec de nombreux ateliers et initiations proposés par les associations sportives de la ville qui promettent une ambiance "conviviale". Pour rejoindre les différents points du centre-ville, des navettes spéciales gratuites sont affrétés depuis Cluses, Thyez, Scionzier et Marnaz. Deux lignes sont prévues de 11h à 12 puis de 13h30 à 18h. 

    • Excenevex de 18h05 à 18h25

    Avant de conclure sa 39ème étape, la flamme olympique profitera du cadre du Léman. Après une entrée remarquée lors d'un relais en aviron accompagnée par une animation des Aigles du Léman, la torche retrouvera la terre à Excenevex. Une parenthèse qui se conclura sur l'unique plage naturelle de sable fin bordant le lac. 

    Elle clôturera la 4ème édition du "XNV Beach Games", un événement festif proposant l'initiation à une dizaine de sports. A l'occasion de ce relais de la flamme, la baignade sera exceptionnellement interdite tout au long de la journée entre le débarcadère et le Vion. La route du lac sera fermée à la circulation de 14h à 20h. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder au site.

    •  Chamonix de 18h40 à 19h20

    Enfin, après avoir traversé six villes du département, la flamme olympique ponctuera sa visite en Haute-Savoie par un dernier relais à Chamonix-Mont-Blanc. Cent ans après l'organisation des premiers Jeux olympiques d'hiver, le feu sacré d'Olympie fera son retour dans la vallée.

    De la gare du Montenvers à la place du Mont-Blanc, la torche sillonnera les rues de la ville-étape et notamment le stade olympique. Le dernier relayeur allumera le chaudron olympique avant de lancer une grande soirée de célébration du centenaire des JO de Chamonix, clôturée par un concert au parc Couttet.

    Pour vous rendre sur le site de célébration, de nombreuses règles de circulation et de stationnement ont été dévoilées par la commune. Certains parkings comme celui du centre-ville, Outa ou encore Saint-Michel resteront ouverts. Mais la ville invite les habitants de la vallée à utiliser les transports en commun ou à privilégier le covoiturage.

    Martin Fourcade, Marie Bochet, Clément Noël porteurs de la flamme

    Pour cette 39ème étape du relais de la flamme olympique, ce sont 161 porteurs et porteuses de la qui se transmettront le feu sacré d'Olympie depuis la source Cachat d'Evian-les-Bains au chaudron olympique installé place du Mont-Blanc à Chamonix. Un plateau de célébrités qui fait notamment la part belle aux sportifs d'hiver. Voici les porteurs connus ainsi que le lieu de leur relais :

    • Victor Muffat-Jeandet, skieur français, médaillé de bronze en combiné alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 (Évian-les-Bains)
    • Benjamin Cavet, skieur acrobatique français, vice-champion du monde en 2017 et 2022, qui a participé trois olympiades d'hiver terminant notamment à la 4e place à Pékin en 2022 (Évian-les-Bains)
    • Lou Braz Dagand, paraskieur atteint de la maladie de Lyme, qui a participé aux derniers Jeux paralympiques à Pékin en 2022 (Héry-sur-Alby)
    • Thomas Clarion, paraskieur nordique français, vainqueur de quatre médailles aux Jeux paralympiques dont une en or sur le relais en ski de fond à Pyeongchang 2018 (plateau des Glières).
    • Edgar Grospiron, ancien skieur français, champion olympique de ski acrobatique sur l'épreuve de bosses à Albertville 1992 et médaillé de bronze à Lillehammer 1994 (Plateau des Glières)
    • Christophe Lemaitre, sprinteur français spécialiste, médaillé de bronze aux JO de Londres 2012 en relais 4x100m masculin et sur le 200m à Rio 2016 (Cluses).
    • Mike Horn, explorateur solitaire (Chamonix).
    • Clément Noël, skieur français, sacré champion olympique de ski alpin en slalom à Beijing 2022 (Chamonix).
    • Martin Fourcade, biathlète français, quintuple champion olympique et deux fois médaillé d'argent entre Vancouver 2010, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018 (Chamonix)
    • Alain Calmat : ancien patineur artistique français, vice-champion olympique en individuel hommes à Innsbruck 1964 (Chamonix)
    • Jason Lamy-Chapuis, champion olympique de combiné nordique à Vancouver 2010 sur l'épreuve de 10 km au tremplin normal (Chamonix)
    • Bruno Mingeon, ancien athlète de bobsleigh, médaillé de bronze à quatre aux JO de Nagano 1998 (Chamonix)
    • Carole Montillet, championne olympique de ski alpin en descente à Salt Lake City 2002 (Chamonix)
    • Tessa Worley, skieuse française, double championne du monde du slalom géant (2013 et 2017), qui a participé à trois éditions des JO d'hiver de Vancouver 2010 à Beijing 2022 (Chamonix)
    • Philippe Candeloro, ancien patineur artistique français, médaillé de bronze en individuel hommes à Lillehammer 1994 et Nagano 1998 (Chamonix)
    • Marie Bochet, athlète paralympique qui a remporté neuf médailles en paraski alpin dont huit titres entre Sotchi 2014, PyeongChang 2018 et Beijing 2022 (Chamonix)
    • Fabrice Guy, ancien athlète français, champion olympique de combiné nordique individuel à Albertville 1992 et médaillé de bronze sur l'épreuve par équipes à Nagano 1998 (Chamonix)
    • Vincent Defrasne, ancien biathlète français, champion olympique en poursuite (12.5 km) à Turin 2006 et médaillé de bronze sur le relais masculin 4×7,5 km à cette occasion ainsi qu'à Salt Lake City 2002 (Chamonix)
    • Nadine Laurent, ancienne athlète paralympique de paraski alpin, médaillée d’argent en spécial LW2 et de bronze en géant LW2 à Albertville 1992 (Chamonix)
    • Christine Janin, première Française à atteindre le sommet de l'Everest en 1990, alpiniste ayant réalisé le tour du monde "par le haut".
    • Léa Janoli, boxeuse formée à l'Inseec de Chambéry, championne de France de savate boxe française en 2023.
    • Stéphane Loison, ancien président du club de football du FC Annecy pendant 13 ans.
    • Meije Bidault, paraskieuse, multiple championne de France dans toutes les disciplines de handiski.
    • Merlin Surget, snowboarder originaire des Houches, qui a participé aux JO de Pyeongchang 2018 puis de Pékin 2022 où il a terminé à la 5e place. 
    • Aurore Pernollet, cycliste originaire du village haut-savoyard de Vougy, double championne du monde sur piste en 2022.
    • Michel Caux, ancien hockeyeur, vainqueur de 11 titres de champions de France avec les Pionniers de Chamonix, participant aux JO de Grenoble en 1968 avec l'équipe de France.

    Un dispositif de sécurité "exceptionnel"

    Au-delà des restrictions de circulation et de stationnement mises en place tout au long de cette journée du dimanche 23 juin, la préfecture de la Haute-Savoie a déployé un dispositif de sécurité "exceptionnel". Comme lors des 38 premières étapes du relais de la flamme, le parcours des relayeurs sera sécurisé par la présence des gardiens de la flamme olympique ainsi que des forces de l'ordre.

    "Plus de 1500 personnes seront mobilisées pour assurer la sécurité de l'événement", indique la préfecture dans un communiqué, "incluant les forces de sécurité intérieure, le SDIS, les polices municipales, des agents de sécurité privée, des bénévoles ainsi que des associations agréées de sécurité civile".

    Dans un arrêté préfectoral, le préfet de la Haute-Savoie Yves Le Breton a pris plusieurs mesures préventives comme "l'interdiction de manifestations" ou encore le port "d'articles pyrotechniques et de produits explosifs". 

    Sur le lac Léman, la navigation et les activités nautiques sont interdites à Evian et Excenevex sur le domaine public fluvial afin "d'éviter une surfréquentation du lac Léman dans un périmètre très concentré".

    Vous pouvez suivre le passage de la flamme en direct sur la chaîne france.tv Paris 2024 

    L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    choisir une région
    Auvergne-Rhône-Alpes
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité