A Cluses, en Haute-Savoie, les scouts préparent leur marché aux puces

© archives France 3 Alpes
© archives France 3 Alpes

Tous les dimanches du mois d'octobre, les scouts de Cluses vendent des objets venus des quatre coins de la Haute-Savoie. Avec l'argent récolté, ils financent des convois d'urgence qui partent aider les plus démunis en Syrie, Ukraine ou à Madagscar. Pour eux, les puces sont "le nerf de la guerre".

Par France 3 Alpes

A quelques jours de l'ouverture du marché aux puces d'octobre, les scouts de Cluses s'activent sans relâche. Chaque jour, il faut décharger 20 à 40 tonnes de meubles et objets en tous genres, ramassés aux quatre coins du département.

Une centaine de bénévoles se relaient depuis des semaines pour ranger, trier et étiqueter. Retraités, jeunes mamans, salariés en insertion ou permanents de l'association, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. "C'est un lieu où l'on peut se rencontrer, ça crée du lien social", témoigne une bénévole.

"Les puces, c'est le nerf de la guerre"


Des milliers de visiteurs sont attendus aux ventes exceptionnelles d'octobre, qui représentent des ressources indispensables pour les scouts de Cluses. "C'est le nerf de la guerre, c'est ce qui nous permet de financer nos convois. Il nous faut cette manne financière pour continuer notre activité", confie Dolorès Palumbo, responsable logistique pour les convois humanitaires.

Une fois les dizaines de milliers d'objets vendus, et grâce à l'argent récolté, d'autres bénévoles partiront en Ukraine, en Syrie ou à Madagascar, livrer des colis d'urgence aux population en détresse.

Reportage : Ariane Combes-Savary, Dominique Bourget, Pierre Maillard

Les Scouts de Cluses prépare les grandes puces d'octobre

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus