Congrès LR : en Haute-Savoie, Michel Barnier tient un meeting en terrain conquis

Michel Barnier a tenu un meeting mercredi soir en Haute-Savoie devant près de 400 soutiens. Candidat à l'investiture LR pour la présidentielle, souvent présenté comme favori, il a tenté de convaincre les ultimes hésitants.

Nul n'est prophète en son pays, dit le proverbe. Un vieil adage que fait mentir Michel Barnier. Le candidat à l'investiture Les Républicains (LR) pour l'élection présidentielle a tenu un meeting mercredi 3 novembre dans le petit village de Cornier, en Haute-Savoie.

Une façon, pour lui, de montrer son attachement à la région et de mettre en avant la bonne dynamique qui entoure sa candidature. Le Savoyard s'est exprimé devant quelque 400 militants, séduits par ses qualités. Françoise, militante LR, vante son "sérieux, le discours de la méthode". "Il a toujours été en avance, avec les Jeux olympiques, etc. En plus, je trouve que c'est un bel homme", ajoute Cosma, une autre militante du parti.

Un peu plus tôt, l'ancien président du département de la Savoie avait rencontré les élus locaux, ses soutiens. Michel Barnier a déposé 702 parrainages, dont 160 émanant des Savoie, auprès des instances du parti. Le plus grand nombre de soutiens parmi les candidats à l'investiture.

>> Présidentielle 2022 : Michel Barnier revendique 702 parrainages, un record pour l'investiture LR

Eric Ciotti, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Philippe Juvin sont eux aussi candidats à l'investiture. "Je n'ai pas cherché à faire une course avec les candidats", se défend Michel Barnier, se disant "très touché qu'on ne (l'ait) pas oublié" dans son fief. Aux côtés du candidat, la sénatrice LR de Haute-Savoie Sylviane Noël salue "sa fidélité, sa constance dans ses convictions."

"Je n'ai jamais confondu Pétain et De Gaulle"

Dans les rues de Cornier, plusieurs affiches à l'effigie d'Eric Zemmour ont été placardées. Le polémiste, qui ne s'est pas encore déclaré candidat à l'élection présidentielle, se revendique gaulliste, à l'instar de Michel Barnier. "Je me suis engagé dans cette famille quand j'avais 15 ans et moi, je n'ai jamais confondu Pétain et De Gaulle", tranche ce dernier sans en dire plus sur son potentiel adversaire.

Même en terrain conquis, le candidat a livré un discours très politique devant les militants. Travail, baisse des charges et sécurité étaient les axes récurrents de son discours. "Il y a trop de violence dans notre pays, il faut remettre du respect. Et je veux être le président du respect", a-t-il déclaré lors de son discours.

De quoi convaincre les ultimes hésitants. "Je n'avais pas encore choisi mon candidat et ce soir, on a entendu les paroles sincères d'un homme qui connaît bien ses sujets, qui ne promet pas de rêve mais du concret", juge Anthony, militant LR, après le meeting.

Souvent présenté comme favori, Michel Barnier pourra compter sur son fief. Les adhérents LR sont appelés à voter le 1er et le 4 décembre pour désigner leur candidat à la présidentielle. En Savoie et Haute-Savoie, les adhésions au parti ont bondi de 150 %.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité