• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Conseil Constitutionnel annule le rattachement de Talloires-Montmin au Grand-Annecy

C'est une victoire pour les élus de Talloires-Montmin, opposés à ce rattachement de leur commune à l'aggomération d'Annecy, ordonnée par le Préfet de Haute-Savoie. 

Par Céline Serrano

Les élus locaux se félicitent de la décision rendue par le Conseil Constitutionnel ce 21 octobre. Depuis de longs mois ils luttaient contre ce mariage forcé avec Annecy.

Montmin et Talloires ont fusionné pour s'assurer de "conserver une commune à taille humaine, une cohérence géographique et une proximité, tant entre les habitants que sur les problématiques du territoire". Et la nouvelle commune, contrairement aux souhaits du maire d'Annecy et du préfet représentant de l'Etat, désire se rapprocher de Faverges et intégrer la Communauté de Commune des Sources du Lac.

Pour le sénateur de Haute-Savoie Jean-Claude Carle, cette décision est "une reconnaissance de la libre administration des collectivités".
Reportage de Jordan Guéant et Maxime Quéméner
polémique rattachement Talloires à l'agglo d'Annec
Intervenants : Jean Favrot, Maire (LR) de Talloires-Montmin ; Jean-Claude Carle, Sénateur (LR) de Haute-Savoie ; Jean-Luc Rigaud, Président (UDI) de la Communauté d'agglomération d'Annecy - le 26 avril 2016

C'est la deuxième fois dans le département que les Sages donnent raison à des élus locaux. Le rattachement de Thonon-les-Bains à la communauté de communes des Collines du Léman avait lui aussi été jugé inconstitutionnel.


A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus