Covid-19 : opération de dépistage et de vaccination à Ballaison en Haute-Savoie suite à l'apparition du variant Delta

Un foyer de contamination au variant Delta (dit variant "indien") a été détecté dans la commune de Ballaison, en Haute-Savoie. La préfecture et l'Agence Régionale de Santé organisent une opération de dépistage et de vaccination pour tenter d'enrayer la propagation du variant dans le département.

Il est encore minoritaire mais il gagne du terrain. Le variant Delta du Covid-19 progresse dans notre région, et particulièrement en Haute-Savoie et en Isère où des foyers de contamination ont été identifiés. C'est le cas notamment à Ballaison, une commune située entre Annemasse et Thonon-les-Bains.

La préfecture de Haute-Savoie lance un appel aux habitants de la commune et les invite à se faire tester et vacciner pour tenter d'enrayer la circulation de ce variant et "d'éviter une reprise épidémique dans le département", explique-t-elle dans un communiqué. "Face à un variant qui progresse rapidement, tout se joue maintenant pour cet été et pour la rentrée", insiste la préfecture.
 


Où et quand se faire dépister et vacciner ?

Une équipe de médiateurs "Lutte Anti-Covid" sera donc sur place ce lundi 28 juin après-midi entre 12h et 18h près de la mairie pour procéder à des tests de dépistage.

Demain, mardi, tous ceux qui le souhaitent pourront se faire vacciner sans rendez-vous entre 14h et 20h à la salle des fêtes communale.

D'après les chiffres de Santé Publique France, le variant Delta (mutation L452R) est en forte augmentation en France mais sa présence sur le territoire reste hétérogène. Malgré un net recul, le variant Alpha, dit "anglais", reste majoritaire en métropole.
 


"Les vaccins sont efficaces contre ce variant"

Lors de son point hebdomadaire du 24 juin dernier, l'organisme public expliquait que "trois situations de cas groupés en lien avec le variant Delta" avaient "été investiguées par l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes".

Parmi elles, "une situation en Haute-Savoie en milieu familial en lien avec un centre de formation des métiers du sport en Suisse (situation en cours de suivi)", mais aussi "une suspicion de circulation dans le Nord-Isère". 
 


"Ce variant est une alerte, mais il ne remet rien en cause. Les vaccins sont efficaces contre ce variant, même si c'est vrai qu'il est un peu plus contagieux. Ce ne sont pas les variants qui sont problématiques, mais la non-vaccination d'une partie de la population. À force d'avoir des variants qui circulent, on risque d'avoir un variant plus dangereux", nous confiait le professeur Olivier Epaulard, infectiologue au CHU de Grenoble en fin de semaine dernière.

On parle de "variant" lorsque plusieurs mutations significatives ont amené un changement dans le génome du virus d'origine. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société